• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A la recherche de son orientation au salon des formations et métiers à Clermont-Ferrand

Le plus grand salon en Auvergne dédié aux études supérieures et aux métiers post-bac vient d'ouvrir ses portes pour 3 jours. Infosup, installé au centre Polydome à Clermont-Ferrand, devrait permettre à des milliers de jeunes de trouver leur orientation, avec cette année, quelques nouveautés.

Par Sandry Vicente

19 000 visiteurs attendus, 1 200 enseignants et étudiants présents sur place, 130 professionnels, 186 stands, les chiffres s'imposent d'eux même et imposent Infosup comme le plus grand rendez-vous de l'année en Auvergne pour choisir son orientation et son métier. Des informations pratiques et concrètes sur les études supérieures et le monde professionnel. Et pour répondre au mieux aux préoccupations des jeunes et de leurs familles, le salon Infosup organise pour la première fois des tables rondes ce samedi, sur plusieurs thèmes : l'insertion après des études universitaires, le handicap, l'utilisation des réseaux sociaux, choisir l'apprentissage pour ses études supérieures et l'admission post bac.
Le salon Infosup se tient à Polydome à Clermont-Ferrand jusqu'au 26 janvier.

Sabine Egron, chef de projet Infosup-Onisep Auvergne a répondu à nos questions.

A qui s’adresse ce salon ?
Il s’adresse principalement aux élèves des lycées, mais également aux étudiants qui ont besoin de se réorienter et éventuellement quelques adultes.

Est-ce que quand on est élève en première ou terminal, on sait déjà ce qu’on veut faire ?
Toutes les situations sont possibles. Chaque élève est dans une étape différente.
Il y a ceux qui jusqu’en terminal ne savent pas ce qu’ils veulent faire, il y a ceux qui sont plutôt dans une phase d’hésitation, c’est-à-dire qui n’arrivent pas à choisir entre une classe préparatoire ou l’université, et puis il y a ceux qu’ils savent déjà ce qu’ils veulent faire mais même dans ce cas là, le salon Infosup peut leurs être utile pour qu’ils approfondissent les connaissances du cursus qui les intéresse.

Il y a sur ce salon des écoles mais également des entreprises. Pourquoi ?
Notre volonté est que les élèves aient une meilleure connaissance sur les études mais également sur les métiers. Donc, l’objectif de la présence de ces entreprises, c’est de montrer quels sont leurs métiers, quelles sont les qualifications dont elles ont besoin. Tout cela est donc possible grâce à leur présence sur les stands mais aussi grâce aux tables rondes avec des professionnels qui viendront expliquer leur métier dans le cadre de leur secteur d’activité

La formation en alternance est également présente sur ce salon. Elle est pourtant mal considérée mais c’est une opportunité…
Certains élèves pourront choisir l’apprentissage pour leurs études supérieures, c’est une forme d’étude comme une autre qui a des avantages  comme la rémunération, qui demande beaucoup de travail car il faut préparer son diplôme comme si on était en formation initiale. Après, ça dépend de chaque élève, de ses intérêts, de sa façon de travailler.

Et quels sont les secteurs les plus porteurs ?
Actuellement il y a des besoins en informatique, en industrie malgré ce qu’on entend, comme l’aéronautique, la métallurgie, l’industrie agroalimentaire… Les secteurs porteurs sont nombreux mais sont souvent mal connus.

Sur le même sujet

in : la 33e édition du Mondial du Quad se prépare à Pont-de-Vaux

Les + Lus