Cet article date de plus de 8 ans

Jacques Curtil a l'humeur au beau fixe

Jacques Curtil, membre du comité d'organisation du festival, nous fait part chaque jour de son humeur, ses coups de gueule et ses coups de coeur.
L’humeur du jour est plutôt au beau fixe, presque comme la météo. Elle est au beau fixe justement grâce à cette météo qui joue beaucoup sur la fréquentation du festival et ça depuis des années.
Une des pires années, par exemple, c’était l’an passé. On a, va-t-on dire, perdu cinq ou six mille entrées à cause d’une météo très particulière. Il gelait, il ne faisait pas loin de -10°, bref, la totale. Les cars des enfants n’ont pas pu venir, même certains enfants qui venaient d’habitude à pied n’ont pas pu sortir des écoles.
A contrario, cette année, la météo semble aller vers le beau, en tout cas pas vers le mauvais, et sur les deux premiers jours du festival, on est plutôt sur une augmentation de la fréquentation. Il faut maintenant voir si cela va se confirmer sur le reste de la semaine.
Après une préparation souvent difficile, compliquée à tenir sur la longueur, il suffit de voir ça, une belle météo, du monde dans les salles, pour être simplement heureux.

Jacques Curtil
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du court-métrage de clermont-ferrand