Jacques Curtil a l'humeur "remerciante"

Jacques Curtil, membre du comité d'organisation du festival, nous fait part chaque jour de son humeur, ses coups de gueule et ses coups de coeur.

© Clément Prouteau
L'humeur est remerciante dans le sens où le festival est en passe de se terminer et on constate qu'on a encore une fois un niveau de public record, même si ce n'est pas notre problématique. On peut remercier tous ces spectateurs, dans toutes ces séances, dans toutes ces salles et sans discrimination par rapport aux thématiques qu'on propose.
La compétition internationale a ramené vraiment beaucoup, beaucoup de public et quand on se promène dans les allées, dans les couloirs, on remercie le public mais finalement, d'une certaine manière, c'est aussi lui qui nous remercie en venant ou en nous le disant, tout simplement.
Quand on est très fatigué, comme c'est le cas à la fin d'un festival, quand on a l'impression que les épaules sont lourdes, et bien ces quelques mots qu'on reçoit, ça régénère, ça donne envie de continuer, de refaire un nouveau festival.
Merci au public et à l'année prochaine !

Jacques Curtil
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du court-métrage de clermont-ferrand