Cet article date de plus de 8 ans

François Hollande vient parler de sa fibre numérique en Auvergne

François Hollande est attendu à Cournon d'Auvergne et Clermont-Ferrand, mercredi, afin de parler d'économie numérique pour laquelle, en janvier dernier, Matignon avait annoncé l'affectation de 600 millions d'euros.
François Hollande, en juin 2011, alors candidat à la primaire socialiste en vue de l'élection présidentielle, avait-il vu le destin qui l'attendait dans ces lunettes 3D ?
François Hollande, en juin 2011, alors candidat à la primaire socialiste en vue de l'élection présidentielle, avait-il vu le destin qui l'attendait dans ces lunettes 3D ? © AFP PHOTO / PIERRE ANDRIEU
C'est à Cournon d'Auvergne que François Hollande devrait débuter sa visite dans le Puy-de-Dôme consacrée au numérique. Le président de la République devrait doit d'abord se pencher sur la fibre optique avant de pousser les portes d'Almerys, une filiale d'Orange créée en 2000 à Clermont-Ferrand et spécialisée dans le traitement industriel des données numériques (santé et de la dématérialisation des transactions).
Il s'exprimera ensuite au Gymnase Raymond Perrier sur le défi numérique, nous dit-on dans son programme, avant de participer à une table ronde à l'Institut des Métiers d'Auvergne.

Il s'agit là d'une visite expresse puisque le chef de l'Etat doit arriver à 15h et repartir avant 19h. Le matin même, François Hollande animera à l'Elysée un séminaire gouvernemental sur "les stratégies d'investissement" alors que Matignon a annoncé le 21 janvier l'affectation de 600 millions d'euros à l'économie numérique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique technologies