Cet article date de plus de 8 ans

Tournon (07) : création d'une association de soutien à la famille de Marie-Jeanne

Hier soir, à la Maison pour tous de Tournon-sur-Rhône, en Ardèche, s'est tenue la présentation officielle de l'Association Marie-Jeanne Meyer, créée par une douzaine de citoyens émus par le drame vécu par la famille depuis le meurtre de sa fille aînée.
Jean-Philippe Meyer, le père de Marie-Jeanne, a accepté de présider ce collectif qui a pour objectif de d’apporter un soutien moral, psychologique et financier à sa famille. Le 21 juin 2011, l’adolescente de 17 ans était retrouvée morte dans un bois sur les hauteurs de Tournon : partie faire un jogging, elle avait été tuée et son corps en partie brûlé. 

Dix-huit mois ont passé, Anthony Draoui, son meurtrier présumé, a été mis en examen pour homicide volontaire. Il attend son procès à la maison d‘arrêt du Pontet, dans le Vaucluse, depuis le 8 juin dernier, à la suite de son interpellation en Espagne.

Pour les Meyer, rien ne sera plus pareil : la famille, incapable de continuer à vivre àTournon, a dû déménager et vendre une maison en construction, et ses deux autres enfants restent traumatisés par les événements... A la souffrance morale s'ajoutent les difficultés financières. Face à cette vie dévastée, l’association se propose de rassembler des fonds par les adhésions et des dons afin de financer les honoraires d’avocat et le soutien psychologique des enfants Meyer.
Elle entend également se constituer partie civile lors du procès d'Anthony Draoui.

durée de la vidéo: 01 min 53
Association Marie-Jeanne

L'instruction est bouclée 

Le juge en charge du meurtre de Marie-Jeanne a bouclé l'instruction du dossier qui va être transmis au parquet d'Avignon en vue d'un renvoi devant la justice.
Le parquet doit désormais requérir son renvoi  devant les assises, mais les parties disposent toutefois d'un délai d'un mois pour demander des actes supplémentaires, comme la requalification des faits.
Ainsi l'avocat de la famille Meyer, Me David Metaxas, a indiqué qu'il allait demander "la requalification des faits en assassinat, précédé d'un délit d'agression sexuelle".

"La préméditation existe peut-être, mais elle n'est pas établie ni retenue à ce jour", a souligné une source judiciaire. "Elle résulte souvent d'actes matériels, là on a une rencontre qui dégénère et aboutit au crime. Le dossier d'instruction fait 14 volumes, il y a eu un travail considérable de fait", a-t-on ajouté.

La préméditation fait encourir la perpétuité, alors que le meurtre est passible de 30 ans de réclusion, mais dans les faits on aboutit souvent à des peines purgées assez proches, a-t-on précisé de même source.


Pour contacter l'association Marie-Jeanne Meyer :
Adresse : Maison municipale pour tous,  07300 Tournon-sur-Rhône.
Tél. : 06 66 93 34 97.
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Association-Marie-Jeanne-Meyer/236391649829863?fref=ts
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société affaire marie-jeanne