Un nonagénaire saucissonné à son domicile cantalien puis dépouillé de ses économies

L'agression s'est déroulée lundi soir dans ce pavillon isolé, au lieu dit "Les Baraques", sur la commune d'Ayrens, à 15 kilomètres d'Aurillac.
L'agression s'est déroulée lundi soir dans ce pavillon isolé, au lieu dit "Les Baraques", sur la commune d'Ayrens, à 15 kilomètres d'Aurillac.

Les 550 habitants d'Ayrens (Cantal) n'en reviennent toujours pas. Leur petit village a été le théâtre d'une odieuse agression lundi soir. Un homme âgé de 91 ans a été saucissonné. Ligoté, baillonné puis frappé par 3 individus à qui il a dû remettre ses économies enfermées dans son coffre-fort.

Par Evelyne Rimbert

Pour André Tabel, ce lundi soir aurait dû être une soirée comme les autres. Une soirée tranquille, devant la télévision pour cet homme de 91 ans qui vit seul à son domicile d'Ayrens, à une quinzaine de kilomètres d'Aurillac.
Sauf que 3 individus en ont décidé autrement. Trois personnes cagoulées qui lui ont offert une nuit de cauchemar en venant l'agresser chez lui. 

Agressé et séquestré durant près d'une heure

Ligoté, baillonné avec des étoffes et du scotch, puis frappé au visage et menacé avec une arme à feu, le vieil homme s'est vu contraint de remettre à ses agresseurs la clé de son coffre-fort qui renfermait ses économies. La séquestration aurait duré près d'une heure.
Les 3 agresseurs sont repartis avec un butin estimé à plusieurs milliers d'euros. 

Après leur départ, le nonagénaire a réussi à se détacher et à se réfugier chez des voisins, jusqu'à l'arrivée des gendarmes. 
Des gendarmes qui s'intéressent de très près à plusieurs coups de fil passés auprès des habitants du village ainsi qu'à la présence de rôdeurs quelques jours plus tôt. 

DMCloud:45147
Un nonagénaire saucissonné à son domicile cantalien puis dépouillé de ses économies
Reportage : Volana Razafimanantsoa, Pascale Félix. Intervenant : Jean-Pascal VIOLET (Procureur de la République d'Aurillac).

 

Sur le même sujet

Les + Lus