Survol de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) : la décision de justice

Un parapentiste au dessus du site du Bugey ... (02/05/12) / © France 3 RA
Un parapentiste au dessus du site du Bugey ... (02/05/12) / © France 3 RA

Conformément aux réquisitions du parquet, le militant allemand de Greenpeace poursuivi pour le survol de la centrale nucléaire du Bugey a été condamné à six mois de prison avec sursis. Un autre militant de l'organisation écologiste, un Français de 33 ans, poursuivi pour "complicité", a été relaxé.

Par Dolores Mazzola


Survol de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) : le délibéré du tribunal de Bourg-en-Bresse
Survol de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) : le délibéré du tribunal de Bourg-en-Bresse - Reportage de S.Meallier et C.Conxicoeur (27/03/13) - images d'archives du 17 octobre 2012 (Bourg-en-Bresse) / du 02 mai 2012 (St-Vulbas - 01) / du 06 février 2013 (Bourg-en-Bresse)


Rappels des faits - Le 02 mai 2012, un parapente à moteur piloté par un militant allemand de Greenpeace, avait survolé la centrale nucléaire de Bugey. Objectif pour l'organisation écologiste : démontrer les failles de la sécurité de la centrale nucléaire de l'Ain. Le pilote avait déposé un fumigène dans le périmètre de l'installation, sur le toit d'un réacteur. Il avait été interpellé dans l'enceinte de la centrale où il s'était posé. Un autre activiste s'était présenté à l'accueil pour "prévenir la sécurité" et "éviter des violences", d'après Greenpeace. Il avait été également été arrêté. 

L'action commando de Greenpeace avait été filmée...
Ce contenu n'est plus disponible
Les deux protagonistes de cette action commando de Greenpeace devaient initialement être jugés le 17 octobre par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse. Le procès des deux militants avait été renvoyé au 06 février 2013. L'audience s'était déroulé en l'absence du militant allemand. Le jugement a été mis en délibéré au 27 mars. 

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus