Cet article date de plus de 8 ans

La Yellow Army doit son nom aux…Irlandais !

A la veille de la ½ finale de coupe d'Europe entre l'ASM et le Munster, rencontre avec les supporters clermontois qui ont été baptisés "Yellow Army" par les Irlandais depuis que 3 000 d'entre eux ont défilé dans les rues de Dublin en 2010.
La Yellow Army annonce 20 000 à 30 000 supporters, samedi, pour la 1/2 finale entre l'ASM et le Munster au stade de la Mosson à Montpellier
La Yellow Army annonce 20 000 à 30 000 supporters, samedi, pour la 1/2 finale entre l'ASM et le Munster au stade de la Mosson à Montpellier © AFP PHOTO THIERRY ZOCCOLAN
La Yellow Army est née le 10 avril 2010. Elle est née un jour d'une défaite. Ce jour-là, Brock James manque 23 points au pied et surtout un drop dans les ultimes secondes d'un quart de finale de H Cup qui aurait donné la victoire à l'ASM contre le Leinster. Un mal pour un bien. Quelques semaines plus tard, le bouclier de Brennus était présenté sur la place de Jaude. Un peu plus tôt dans la journée, 3 000 supporters clermontois débarquaient sur O'Connell Street à Dublin et défilaient jusqu'au RDS Stadium. Une marée jaune que la presse irlandaise baptisera le lendemain "Yellow Army".

Samedi, à Montpellier, la Yellow Army va se confronter à la Red Army du Munster. On attend entre 20 000 et 30 000 supporters clermontois contre 5 000 irlandais. Un match déséquilibré dans les tribunes, en sera-t-il de même sur le terrain ? Réponse à partir de 18h.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
asm clermont auvergne rugby sport