Cet article date de plus de 8 ans

Les jardins refuges de la LPO pour protéger la biodiversité

En 50 ans, les effectifs des espèces d'oiseaux ont été divisés par deux en France. Avec ses 15 000 refuges dans le pays, dont 460 en Auvergne, la Ligue pour la Protection des Oiseaux espère inverser la tendance et enrayer le déclin de la biodiversité.
Il y a 17 millions de jardiniers amateurs en France, et la Ligue pour la Protection des Oiseaux compte sur eux pour préserver la biodiversité. Elle aide et conseille quiconque veut faire de son jardin ou de son balcon un refuge LPO. Il n'est pas forcément nécessaire d'entreprendre de gros travaux pour accueillir  la petite faune sauvage  :  hérissons, abeilles, papillons et bien sûr oiseaux qui reviennent dans les jardins même en ville.
Le principe est simple : il suffit de signer la charte des refuges, de respecter quelques principes écologiques et de réaliser quelques aménagements pour favoriser l'accueil de la flore et la faune sauvage, même en ville.
Les adhérents reçoivent un coffret d'accueil, et ensuite régulièrement des informations et des conseils pour faire vivre le refuge. Un coordinateur local peut être contacté pour toute question.








Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs nature