Renaud Lavillenie est arrivé à Ostrava, mais pas ses perches

Comment participer à un concours de saut à la perche au coeur de l'Europe quand le principal accessoire est resté en France ? C'est la question que doit se poser Renaud Lavillenie à la veille d'un meeting en République Tchèque alors que ses perches n'ont pas été chargées dans l'avion à Paris. (photo : février 2013) / © AFP PHOTO/THIERRY ZOCCOLAN
Comment participer à un concours de saut à la perche au coeur de l'Europe quand le principal accessoire est resté en France ? C'est la question que doit se poser Renaud Lavillenie à la veille d'un meeting en République Tchèque alors que ses perches n'ont pas été chargées dans l'avion à Paris. (photo : février 2013) / © AFP PHOTO/THIERRY ZOCCOLAN

Peu après 17h30, mercredi, le champion olympique de saut à la perche, Renaud Lavillenie, a informé ses fans sur sa page Facebook qu'il était bien arrivé à Ostrava en République Tchèque où il participe à un meeting, jeudi, mais ses perches, elles, n'étaient pas dans l'avion.

Par Stéphane Moccozet

"Bien arrivé à Ostrava. Malheureusement, mes perches n'ont pas été chargées dans l'avion", ce sont les premières phrases du message que Renaud Lavillenie a posté sur Facebook après son atterrissage en République Tchèque. Le champion olympique de saut à la perche doit participer, jeudi, à un meeting d'athlétisme avec son compatriote Stanley Joseph, et les Allemands Raphael Holzdeppe et Björn Otto.
 
 / ©
/ ©
"On a pris l'avion à Paris et il semblerait qu'ils aient oublié de charger les perches" nous a expliqué au téléphone Philippe d'Encausse qui accompagne Renaud Lavillenie.
Les deux hommes prennent toutefois leur mésaventure avec le sourire, "on peut toujours se débrouiller" explique l'entraîneur. Si les perches ne devaient pas arriver jeudi à Ostrava, Renaud Lavillenie pourrait demander à ses concurrents de le dépanner.
 
"Ça arrive parfois" conclue Philippe d'Encausse, davantage tracassé par "la pluie et les 5 degrés" qui règnent sur la cité tchèque.

Sur le même sujet

Les + Lus