Une exposition itinérante pour faire découvrir la langue et la culture occitane

Ca ressemble au français, mais ce n'est pas du français. A vous de décrypter !
Ca ressemble au français, mais ce n'est pas du français. A vous de décrypter !

C'est à l'Hôtel-Dieu du Puy-en-Velay qu'a été inaugurée l'exposition "Paroles de Pays". Elle sera ensuite présentée à Saint-Flour et à Clermont-Ferrand.

Par Sébastien Kerroux

Comme le breton ou l'alsacien, l'occitan est une langue en voie de disparition. Si les auvergnats sont majoritairement favorables à la sauvegarde de leur langue régionale, il existe pour l'instant en Auvergne peu de structures pour la faire découvrir aux nouvelles générations et l'enseigner. A ce jour, deux calandretas existent à Aurillac et au Puy-en-Velay. Au niveau régional, c'est dans le Cantal que la pratique de la langue est encore la plus répandue. Mais le Conseil Régional d'Auvergne, qui co-finance l'exposition est favorable à la création de classes en occitan, notamment à Clermont-Ferrand. Les choses pourraient donc peut-être bouger d'ici quelques années.

L'exposition "Paroles de pays", proposée par l'Institut d'études occitanes d'Auvergne, s'attache à donner les résultats d'une enquête réalisée par l'IFOP en 2006 auprès de la population auvergnate. On y apprend par exemple que 54% des auvergnats espèrent une présence de l'occitan sur France 3 Auvergne. Enfin, l'exposition propose de découvrir le "parler occitan" à travers des dialogues type bande-dessinée, mais aussi l'origine des noms de familles.

Exposition "Paroles de Pays"
Reportage : Philippe Marmy et René Thévenot. Intervenants : Guy BRUN (Concepteur de l'exposition), Christian OMEILHER (Président de l'Institut d'Estudis Occitans d'Auvergne), Gustave ALLIROL (Conseiller Régional d'Auvergne), Michel JOUBERT (Président de la communauté de communes du Puy en Velay)





Sur le même sujet

Clermont-Ferrand : comment la blanchisserie des hôpitaux nettoie 15 tonnes de linge par jour

Les + Lus