Sommet de l'élevage: le cru de tous les records

A J moins 1 de son ouverture, la 22ème édition du Sommet de l'Elevage s'annonce comme celle de tous les records. 2000 animaux réunis sur les 17 ha du parc expo de la Grande Halle d'Auvergne. Plus de 80 000 visiteurs attendus. Dont le président de la République en personne. Accompagné de 3 ministres.

Fabio, un beau mâle Salers qui pèse une tonne, a pris ses quartiers dans le hall Bovins du Sommet de l'élevage 2013 à Cournon d'Auvergne.
Fabio, un beau mâle Salers qui pèse une tonne, a pris ses quartiers dans le hall Bovins du Sommet de l'élevage 2013 à Cournon d'Auvergne. © Nordine Mohamedi / France 3 Auvergne
C'est la 2ème fois depuis sa création en 1992, que le Sommet de l'Elevage accueille un président de la République. Le premier avait été Jacques Chirac en 2006. Le second sera donc François Hollande. Qui inaugurera le salon mercredi en début d'après-midi. En compagnie de trois membres du gouvernement. Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l'agroalimentaire et Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur. Une visite présidentielle qui devrait durer un peu plus de trois heures. Et dont les acteurs de l'élevage attendent beaucoup. Notamment que François Hollande précise la position de la France quant à la future Politique Agricole Commune qui sera réformée en 2014.

Des stars au Sommet

Cette année encore, le Sommet, dont la vocation est de valoriser l'excellence de l'élevage français, fera la part belle aux présentations animales. 2 000 animaux à haute valeur génétique, issus de toutes les grandes races bovines, ovines et équines. Avec, là aussi, des temps forts et des vedettes. 
A commencer par la Salers (420 animaux en compétition) et la Montbéliarde (250) qui se retrouvent cette année dans la cour des grands. Le concours national leur ouvre ses portes.
Côté ovins, le Sommet fera la part belle à Île de France et Bizet. Deux races, herbagère et rustique, en concours nationaux.
N'oublions pas les équins avec leurs concours interrégionaux et de nombreuses animations prévues sur les 3 jours. D'autant que le Cheval d'Auvergne vient d'être officiellement reconnu par la commission nationale de gestion génétique du Ministère de l'Agriculture.

De nombreux exposants, 1 250 cette année, viendront présenter leurs matériels et tous les secteurs d'activités agricoles. Eux aussi auront le droit de concourir. Dans la catégorie Sommets d'Or. Concours d'innovation qui valorise les nouveaux produits.

Une trentaine de conférences, colloques et autres rencontres professionnelles vont également se succéder autour de divers sujets d'actualités.

Une envergure de plus en plus internationale

Leader incontesté en Europe du secteur bovin viande, le Sommet de l'Elevage est devenu au fil des ans une référence parmi les plus grands salons mondiaux dédiés aux productions animales. C'est aussi un carrefour d'affaires incontournable. 3 000 visiteurs  internationaux de plus de 70 pays, dont des délégations officielles du Pérou et de Mongolie, sont attendus les 2, 3 et 4 octobre à la Grande Halle d'Auvergne.

L'an dernier, 100 000 transactions ont été enregistrées lors de ce rendez-vous strictement professionnel.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le sommet de l'élevage
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter