Festival Lumière : Tarantino promet de revenir

Quentin Tarantino,qui recevra vendredi le prix Lumière 2013, s'est montré très inspiré en affirmant avoir eu 4 idées de nouveaux films en quelques mois, de quoi nourrir une dizaine d'années de travail. Il a promis de revenir tous les ans à Lyon, pour peu que le cinéma lui en laisse le temps.      

© AFP
Le réalisateur américain Quentin Tarantino, invité d'honneur du 5e Festival Lumière à Lyon, a confié mardi avoir "quatre idées" de films qui pourraient l'occuper pendant dix ans, s'interdisant néanmoins de finir en "vieux boxeur" incapable de s'arrêter.

Le cinéaste de 50 ans a expliqué à la presse "qu'il avait eu en quelques mois "quatre idées de films, quatre idées d'histoires" qu'il a "très envie de raconter".Leur tournage pourrait l'occuper "pendant une dizaine d'années", estime-t-il.

"Quand on est un réalisateur, on s'apprête à chaque fois à monter sur le ring pour combattre une nouvelle fois, pour affronter l'adversaire. Le but est évidemment d'en sortir champion", a confié l'auteur de Pulp Fiction, Palme d'Or 1994 remportée dès son deuxième film."Chaque fois que je fais un film, c'est exactement la même chose (...) Je ne remets pas cela en question. J'adore ça. Ca fait partie du job, du challenge", a-t-il ajouté, avouant qu'il voulait rester "le champion".

Le réalisateur, qui s'est forgé très jeune une culture encyclopédique dans les vidéos clubs, refuse cependant de finir comme "ces vieux boxeurs" qui ne "savent pas quand s'arrêter", et qui pensent "encore à une dernière possibilité de gagner alors qu'ils ne l'ont plus".

Qualifiant de "pierre précieuse" l'idée même du Festival Lumière, où il doit être primé vendredi pour son oeuvre, il a jugé "extraordinaire" de recevoir "des prix et des récompenses d'aboutissement de vie, de carrière" en précisant avec humour que "ça arrive surtout en France et pas trop ailleurs"."Très honnêtement, si je ne suis pas en train de faire un film à ce moment-là, j'ai prévu de venir tous les ans au mois d'octobre", a-t-il promis aux côtés de Thierry Frémaux, le directeur de l'Institut Lumière qui organise le festival.  

 

La soirée hommage à Claude Lelouch en présence de Quentin Tarantino :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma festival lumière
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter