Cet article date de plus de 8 ans

Ain : 3è journée "Poissons de Dombes"

L'Association pour la promotion des étangs de Dombes organisait ce samedi une journée "portes ouvertes" dans la pisciculture locale. L'occasion pour le grand public de découvrir la pêche traditionnelle, une activité héritée du Moyen-Age qui doit être redynamisée pour ne pas disparaître.
La filière est en danger : un quart des étangs de la Dombes ne sont plus exploités et la production est passé, en 20 ans, de 2500 tonnes de poissons à 1200 tonnes. La présence des cormorans y est pour quelque chose : ces oiseaux migrateurs sont de redoutables prédateurs et font baisser la rentabilité des étangs.

Pourtant, depuis dix ans, les poissons pêchés ici bénéficient d'un regain d'intérêt : le secteur exportait autrefois un tiers de sa production qui trouve désormais preneur localement, chez les particuliers et les restaurateurs. La carpe, notamment, a meilleure réputation que par le passé, on en pêche 800 tonnes par an.

En interview dans ce reportage : Thibault Liatout, Pisciculteur ; Jean Deframond, Propriétaire de l'étang de Quinson à Lapeyrouse ; Eric Liatout, Négociant ; Baptiste Liatout, Pisciculteur

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche