La vallée du Dolaizon et ses chibottes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Béatrice Nguyen .

A quelques kilomètres du Puy en Velay, la vallée du Dolaizon s'étend entre Vals près le Puy et Saint Christophe sur Dolaizon. Elle récèle des trésors restés oubliés pendant des années et qui racontent l'histoire de ce site : des cabanes en pierres sèches, appelées chibottes,

Depuis deux ans, un sentier de randonnée a été créé sur l'initiative de plusieurs communes, dont celles de Vals Près le Puy. On peut ainsi découvrir la richesse du patrimoine naturel  en même  temps qu'historique de ce lieu qui sera très prochainement classé et protégé.



Les cabanes en pierre sèche de la Haute-Loire, et surtout celles de la région du Puy-en-Velay, sont désignées dans la littérature touristique sous le vocable de chibotte,.

Les chibottes ou tsabones étaient, au XIXe siècle, des habitations temporaires ou saisonnières dans les champs et les vignes. Ainsi des habitants du Puy-en-Velay qui possédaient une vigne à Vals-près-le-Puy, y avaient généralement une chibotte qu'ils occupaient le dimanche et pendant l'été, selon un schéma rencontré dans de nombreuses régions du Midi.



Les matériaux employés à la construction des chibottes sont  des matériaux d'origine volcanique, trouvés sur le site, qui se trouve sur les plateaux volcaniques du Velay,.A Vals-près-le-Puy, il s'agit de dalles et de blocs de basalte, extraits sur place lors du dérochement nécessaire à l'établissement des parcelles de vigne. 



Délaissées dans les années 30,  ces chibottes ont été vouées à l'abandon et beaucoup ont disparu.

A ce jour, sur le circuit de randonnée, cinq chibottes ont été reconstruites, sur la cinquantaine recensées dans la vallée du Dolaizon. Des muraillers sont intervenus. Des particuliers ont aussi remonté de leurs mains ces cabanes.



La municipalité de Vals a réussi, après bien des efforts, à convaincre d'autres collectivités qu'il fallait protéger et faire découvrir ce patrimoine exceptionnel. Un dossier de classement du site est en cours.















Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité