Il faut sauver Auschwitz et Birkenau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Kathleen Garon
Enquêtes de régions : Lieux de mémoire des guerres de 14-18 et 39-45 - vendredi 31 janvier après Soir 3
Enquêtes de régions : Lieux de mémoire des guerres de 14-18 et 39-45 - vendredi 31 janvier après Soir 3 © EDR - France 3

On pourrait penser qu’Auschwitz et Birkenau soient des lieux de mémoire à l’abri du besoin et du temps qui passe. On pourrait penser qu’ils traversent les décennies sans que rien n’altère leur mission. Il n’en est rien. Ils vont disparaître si rien n'est entrepris.

Ces mémoriaux sont confrontés à de vrais défis : financement, restauration, travail sur la pédagogie. Dans "Enquêtes de régions", vendredi 31 janvier après Soir 3, Sylvie Cozzolino raconte comment aujourd’hui, Auschwitz, nécropole de l’Humanité et la maison des enfants d’Izieu luttent pour que la mémoire de la Shoah ne s’éteigne pas. 

Piotr Cywinski, directeur du mémorial d'Auschwitz, a trouvé un moyen de financement des travaux du mémorial original : un fond perpétuel de 120.000 millions d'euros financé par les états du monde entier dont seuls les intérêts permettent de mener les projets à bien et de poursuivre le travail de mémoire.

Que ce soit la rénovation des baraques de Birkenau dont la plupart menacent de s'effondrer, victimes des aléas climatiques ou de l'absence de fondations solides que la préservation des objets (vêtements, chaussures, accessoires) appartenant aux victimes par un laboratoire unique au monde dont c'est la mission. Découvrez leur mission ci-dessous.

Le laboratoire d'Auschwitz (extrait Enquêtes de régions)

 


Equipe : Sylvie Cozzolino & Pierre Lachaux - Montage : Francis Bernès

Rendez-vous vendredi 31 janvier après Soir 3
pour suivre Enquêtes de régions : Lieux de mémoire des guerres de 14-18 et 39-45

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.