• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pâques : origines de la tradition de la chasse aux œufs

Qui du lapin, de la cloche ou de la poule a fait l'œuf de Pâques?
Qui du lapin, de la cloche ou de la poule a fait l'œuf de Pâques?

Pâques est, en dehors de la fête religieuse, synonyme de chasse aux œufs le dimanche de pâques au matin. Symbole chrétien, l’œuf de Pâques est devenu un cadeau traditionnel que l'on offre le dernier jour de la semaine.

Par Isabelle Gonzalez

La chasse aux œufs de Pâques, un rituel satisfait chaque année par des milliers d’enfants et aussi de très nombreux adultes.
Dans certains pays de l’Est (Allemagne ou Autriche), c’était un lièvre de Pâques qui apportait les œufs et les déposait dans le jardin, affirme le journal La Croix. C’était symbole de fécondité, d’origine du monde et de perpétuité des êtres pour les chrétiens. « Selon les régions en France, l’histoire diffère?: ce sont soit les cloches de Pâques, soit le Lapin de Pâques qui déposent les œufs », ajoute le quotidien.
Fête religieuse pour certains, païenne pour d’autres, à Pâques, tout le monde s’accordent sur le plaisir de s’offrir, dénicher et déguster des œufs en chocolat. 


Pâques : fête païenne ou religieuse ?

La fête de Pâques est l’un des événements les plus importants de la religion catholique. Elle commémore la résurrection de Jésus Christ, trois jours après qu’il ait été crucifié sur la croix, le vendredi saint. Les célébrations pascales mettent ainsi fin au Carême, une période de jeûne de 40 jours pendant laquelle les chrétiens, autrefois, ne s’autorisaient qu’un seul repas par jour, le soir, un dîner sans viande ni œuf, laitage ou vin. S’il est encore respecté par des milliers de fidèles, ce jeûne s'est considérablement adouci.
Pâques est également une fête païenne qui, autrefois, célébrait la renaissance, le retour de la lumière et du printemps, après de longs mois d’hiver. 

D'où vient la tradition des œufs ?

Si, pendant toute la durée du Carême, les catholiques avaient l’interdiction de manger des œufs, les poules, elles, ne cessaient pas de pondre pour autant, d’où la tradition des œufs de Pâques dont on situe l’origine autour du XVe siècle. En effet, afin d’écouler le stock d’œufs accumulés, les fidèles les décoraient puis se les offraient. À cette époque, ils sont encore destinés à la consommation. Quelques décennies plus tard, « aux XVIIe et XVIIIe siècles, il devient de bon ton dans les cours princières d’offrir des œufs richement ornés, contenant parfois une surprise.

De l’œuf à la poule en chocolat

L’idée de percer les œufs d’un côté et d’en vider le contenu avant de les remplir de chocolat remonterait au XVIIIe siècle. Mais dans les années 1830, l’apparition des moules alliée aux nouvelles techniques de travail de la pâte de cacao démocratise les œufs tout en chocolat mais dont l’aspect se diversifie. Aujourd’hui, la tradition se poursuit. Que l’on soit croyant ou non, il est de coutume de s’offrir des œufs décorés, en chocolat ou parfois, du chocolat, tout simplement.

Pâques en Europe

En Italie, comme en France, les œufs ont une grande place à cette occasion. Mais la fête de Pâques est également célébrée autour de la Colomba, un gâteau en forme de colombe, symbole de bonne nouvelle.
En Espagne, on lui préfère la Mona, une brioche dorée sur laquelle certains Espagnols posent des œufs avant de la faire cuire.
En Angleterre également, les œufs font partie de la fête et des jeux et autre chasses au trésor sont organisés pour les petits et les grands. Mais surtout, comme pour Halloween, les petits Anglais font le tour du voisinage pour quémander des friandises.

Sur le même sujet

Connaissez-vous le drift trike ?

Les + Lus