• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un possible repreneur pour le Collège Cévenol du Chambon-sur-Lignon (43)

Le tribunal de Grande Instance du Puy rendra jeudi sa décision quant à l'avenir du collège Cévenol du Chambon-sur-Lignon, actuellement en redressement judiciaire. Mais mardi, le seul repreneur connu a dévoilé devant la presse son projet de créer sur le site l'ICI, l'Institut Chambon International.

Par Claude Fallas

Sébastien Descours, 51 ans, spécialiste du financement de l'innovation est le seul repreneur potentiel du Collège Cévenol. Avec son associé, Michel Kubler, qui dirige un groupe d'enseignement supérieur du design, il sont les seuls pour l'instant à proposer un avenir au site de 15 hectares et 10 000 mètres de bâtiments couverts

L'idée : reprendre l'espace historique, avec la ferme qui est au centre et les bâtiments d'internat qui sont derrière, ce qui représente à peu près un tiers de la surface totale du site. En respectant l'esprit des lieux, l'ICI, l'Institut Chambon International, aurait pour vocation de former des entrepreneurs et managers de demain selon le principe très philosophique de la "pédagogie action"… Une pédagogie exliquée très simplement par Sébastien Descours lui-même : "C'est une formation qui n'apprend pas de savoir, mais des savoir-faire et des savoir être. Ce sont des entrepreneurs responsables. ce sont des entrepreneurs qui créent de l'activité économique, qui créent des emplois mais qui ont également une parfaite conscience de ce que cette activité qu'ils vont déployer va interagir avec le monde."

Filière bois, technologies du vivant, rénovation énergétique, les repreneurs envisagent d'aborder plusieurs secteurs et veulent démarrer très vite, avec des retombées concrètes fortes pour la commune… "Ces formations seront montées ici avec des habitants qui habiteront ici, qui travailleront ici. Soit 150 habitants en 4 ans, 15 000 nuitées, 19 emplois créés et 10 emplois induits par cette activité créée."

Reste à savoir si cette offre, pour l'euro symbolique et sans garantie d'emploi véritable, réussira à convaincre le tribunal. La mairie du Chambon-sur-Lignon espère de son côté voir émerger d'autres projets, alors qu'il n'y aura plus aucun élève sur le site en septembre.

Un projet de reprise pour le Collège Cévenol
Reportage : Gérard Rivollier, Elodie Brot-Monnier. Intervenant : Sébastien Descours (projet ICI)

 

Sur le même sujet

Championnat de France d'enduro

Les + Lus