Zac Guildford attendu plus tôt à Clermont

L'ailier des All Blacks Zac Guildford a été libéré prématurément par la fédération néo-zélandaise de rugby, il va ainsi pouvoir rejoindre plus rapidement le club de rugby clermontois qui l'a recruté pour deux ans.

La Fédération néo-zélandaise de rugby (NZRU) a annoncé jeudi avoir libéré l'ailier des All Blacks Zac Guildford, connu pour ses problèmes d'alcoolisme, lui permettant de rejoindre plus tôt que prévu le club français de Clermont. Guildford, 25 ans, devait s'engager avec les Canterburry Crusaders jusqu'à la
fin du Super 15 en août avant de rejoindre la France. Mais le manageur général de la NZRU Neil Sorensen a expliqué que le joueur luttant
toujours contre ses démons, la décision avait été prise de le libérer.

"Zac a un combat à poursuivre pour atteindre l'objectif qu'il s'est fixé concernant ses problèmes personnels. Au fond, ces problèmes sont d'ordre privé, mais toutes les parties ont convenu que la bonne chose à faire à ce stade était de couper les liens", a expliqué M. Sorensen. Tant qu'il jouera en France, Guildford ne sera plus sélectionnable avec les All Blacks, mais Sorensen a maintenu une porte ouverte. "Nous espérons qu'il continuera de rêver au maillot noir et qu'il reviendra un jour (en Nouvelle-Zélande) pour le réaliser".

En janvier, Clermont avait annoncé avoir recruté cet arrière ou ailier pour deux ans et une année supplémentaire en option. Guildford a été sélectionné 10 fois avec la Nouvelle-Zélande, la dernière fois en juin 2012. Le joueur (1,84 m, 87 kg) avait régulièrement défrayé la chronique entre 2011 et 2013 pour des écarts de conduite liés à l'alcool et avait mis sa carrière entre parenthèses entre janvier et mars 2013 pour suivre un traitement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
asm clermont auvergne rugby