• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vincent Descoeur et le conseil général du Cantal dénoncent la réforme territoriale

Session extraordinaire au Conseil Général du Cantal à propos de la réforme territoriale
Session extraordinaire au Conseil Général du Cantal à propos de la réforme territoriale

Le président du conseil général du Cantal Vincent Descoeur a convoqué ce lundi une session extraordinaire à propos du projet de réforme territoriale. A une très large majorité, les conseillers généraux cantaliens demandent au gouvernement de revoir son projet actuel.

Par Fabien Gandilhon

"Mon département j'y tiens". C'est derrière ce slogan que Vincent Descoeur a engagé la mobilisation contre le projet de réforme territoriale.

En organisant lundi après-midi une session extraordinaire devant plus de 650 personnes, le président du conseil général du Cantal a souhaité réunir le plus grand nombre de responsables politiques, économiques et syndicaux derrière son combat. Dans une motion votée à une très large majorité (seuls les trois conseillers du groupe socialiste ont voté contre), le conseil général du Cantal demande au gouvernement de renoncer à conduire simultanément  l'élargissement des régions 2015 et la suppression des conseils généraux en 2020.

"Ce que nous demandons dans cette motion, c'est que l'Etat renonce à conduire de pair ces deux réformes." a expliqué Vincent Descoeur. "(nous demandons) qu'il intégre l'idée qu'un échelon de proximité est indispensable pour accompagner les porteurs de projet et pour offrir des services dans un département comme le nôtre et surtout, chose qui n'apparaît pas du tout dans la réforme, qu'on n'imagine pas une réforme sans s'être posé la question cruciale qui est celle des moyens."

Interview de Vincent Descoeur
Interview de Vincent Descoeur (président du conseil général du Cantal) par Claude Bernard et Lydie Ribes


Sur le même sujet

indigo

Les + Lus