Malades, prenez vos précautions : le 30 septembre, les pharmacies sont en grève

Le 30 septembre, près de 100% des pharmacies devraient être en grève dans le Puy-de-Dôme. Seules celles réquisitionnées par l'ARS devraient être ouvertes. / © France 3 Auvergne
Le 30 septembre, près de 100% des pharmacies devraient être en grève dans le Puy-de-Dôme. Seules celles réquisitionnées par l'ARS devraient être ouvertes. / © France 3 Auvergne

La très grande majorité des pharmacies d'Auvergne, voire la quasi-totalité d'entre elles seront en grève mardi 30 septembre. Si vous avez besoin de médicaments, mieux vaut donc prendre vos précautions et les acheter avant. Sinon, il vous faudra trouver la pharmacie réquisitionnée le moins loin de chez vous.

Par avec AFP

"Plus de 90%" des pharmacies seront fermées mardi en province, en raison d'une grève pour protester contre le projet gouvernemental de réforme des professions réglementées, a estimé lundi le syndicat majoritaire FSPF. Les personnes souhaitant se procurer des médicaments pourront se rendre dans des pharmacies de garde, à l'instar de ce qui se fait les dimanches et jours fériés." a assuré à l'AFP Philippe Gaertner, président de la Fédération des pharmaciens d'officine (FSPF), à l'origine du mouvement. 

Une liste des pharmacies ouvertes mardi est disponible sur le site de l'Agence régionale de santé (ARS), dans l'encadré "Les ARS dans votre région". Pour les pharmacies d'Auvergne, il suffit de cliquer ici. Les médecins libéraux ont également été appelés à fermer leur cabinet mardi, à l'appel du premier syndicat de médecins, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF).

"Dans certains départements tout sera fermé", a assuré à l'AFP son président, Jean-Paul Ortiz, qui participera lui-même à un rassemblement mardi matin dans sa ville de Perpignan. Le système de garde de nuit en vigueur aux urgences sera étendu en journée, a-t-il précisé, "pour s'assurer qu'il n'y ait pas de danger pour les patients".

Médecins, dentistes, pharmaciens, ophtalmologistes, mais aussi notaires et avocats sont appelés à garder portes closes mardi par l'Union nationale des professions libérales (UNAPL). Les médecins protestent contre le projet de loi santé, attendu pour octobre, qui va placer, selon eux, la médecine libérale sous la coupe de l'administration.

Les pharmaciens, outre la "menace" qui pèse sur le monopole de la vente de médicaments, s'opposent à l'ouverture éventuelle du capital des sociétés d'exercice libéral (SEL) et à l'arrivée d'actionnaires non pharmaciens dans leurs officines. A Clermont-Ferrand, près de 1500 personnes sont attendues pour le défilé qui part à 14h de la faculté de pharmacie pour finir à 16h Place de Jaude

Pharmacies en grève le 30 septembre
Reportage : Laurent Pelletier, Arthur John. Intervenants : Nathalie Tourlonias (Pharmacienne, Vice présidente Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officines USPO), Catherine Derif (pharmacienne)

 

Sur le même sujet

Les + Lus