Moins de Russes et d'Ukrainiens sur les pistes de ski cet hiver selon France Montagnes

France Montagnes annonce 10 % de skieurs Russes et Ukrainiens en moins l'hiver prochain à Méribel, Courchevel, Val-Thorens, Chamonix et Les Arcs, entre autres stations. Un chiffre communiqué au retour d'une tournée promotionnelle à Moscou, Saint-Pétersbourg et Kiev. 

France Montagnes s'inquiète d'une baisse conséquente de la clientèle russe et ukrainienne dans les stations de ski françaises pour l'hiver à venir. Les plus touchées par cette désaffection annoncée : Méribel, Courchevel, Val-Thorens, Chamonix, les Arcs. Plus que le contexte géopolitique (rétorsions suite à la guerre en Ukraine), c'est la dévaluation des monnaies slaves qui expliquerait le phénomène. Venir en France coûterait 50 à 60 % plus cher aux Ukrainiens, 20 % aux Russes. 

Reportage Nathalie Rapuc et Frédéric Pasquette
durée de la vidéo: 01 min 38
Les Russes désertent les stations

Entre 75 000 et 100 000 Russes viennent skier dans les stations des Alpes françaises chaque hiver. C'est leur deuxième destination préférée, après l'Autriche, avant l'Italie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie montagne