L'Agence des Musiques des Territoires d'Auvergne entre au patrimoine mondial immatériel

Depuis près de 30 ans, l'AMTA (Agence des Musiques des Territoires d'Auvergne) collecte récits, connaissances, musiques et savoir-faire de la région. Un fonds documentaire titanesque constitué de dizaines de milliers de photos, de sons et de vidéos. / © France 3 Auvergne
Depuis près de 30 ans, l'AMTA (Agence des Musiques des Territoires d'Auvergne) collecte récits, connaissances, musiques et savoir-faire de la région. Un fonds documentaire titanesque constitué de dizaines de milliers de photos, de sons et de vidéos. / © France 3 Auvergne

L'AMTA (Agence des Musiques des Territoires d'Auvergne) vient d'être accréditée par l'UNESCO au patrimoine culturel immatériel. La consécration pour cette association auvergnate qui s'apprête à fêter ses 30 ans.

Par Evelyne Rimbert

"Ca va changer sûrement le regard qu'auront les autres sur le travail qui est fait ici", cette phrase du chargé de communication de l'AMTA résume bien l'importance des retombées d'une telle récompense.
C'est sûr, l'accréditation au patrimoine culturel immatériel par l'UNESCO va carrément changer la vie de l'AMTA (Agence des Musiques des Territoires d'Auvergne).


Un fonds documentaire titanesque 

La consécration pour cette association auvergnate qui, depuis près de 30 ans, collecte récits, connaissances, musiques et savoir-faire de la région. Un fonds documentaire impressionnant constitué de dizaine de milliers de photos, de sons et de vidéos. Les 9 salariés de l'agence cherchent ensuite à le faire partager auprès des plus jeunes, des artistes ou toute personne passionnée par cette histoire orale.

Forte de ce prestigieux label de l'UNESCO, l'AMTA devra assurer une nouvelle mission. Elle devra désormais répondre aux demandes de l'UNESCO sur les futurs dossiers du patrimoine culturel.

L'AMTA est la seule ONG française à avoir reçu ce précieux sésame lors du dernier vote de l'UNESCO.
L'Agence des Musiques des Territoires d'Auvergne vient d'être accréditée par l'UNESCO au patrimoine culturel immatériel.
Reportage : Julien Lecoq, Jean Jazeix. Intervenants : Romain MAUREL (Chargé de communication AMTA), David de ABREU (Futur directeur de l'AMTA).

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus