L'enquête sur l'assassinat du juge Renaud version BD

© DR
© DR

Benoît Collombat, journaliste de radio, publie une enquête sur l'affaire du juge Renaud. Une enquête sous forme de BD, dans la Revue Dessinée. Le journaliste revient sur l'assassinat du juge en juillet 1975. Un meurtre qui pourrait cacher une affaire d'Etat.

Par DM


 / © INA Dans la nuit du 2 au 3 juillet 1975, le juge François Renaud tombait sous les balles d'un commando. Il a été abattu de trois balles (dont deux tirées dans la nuque à bout portant) par trois tueurs en voiture. Un assassinat commis montée de l'Observance, devant son immeuble, La Vigie. Au moment de sa mort, le juge Renaud surnommé le "shériff" enquêtait sur des braquages. L'un de ses derniers dossiers concernait un hold-up impliquant le fameux gang des Lyonnais : le casse de la Poste de Strasbourg (1971) et son butin de 11 millions de francs.

Le juge avait-il mis percé à jour un système de financement de partis politiques s'appuyant sur le grand banditisme ? Ces braquages ont-ils été organisés pour financer des campagnes électorales ? La mort du juge Renaud : un assassinat politique impliquant le Service d'action civique (SAC) ? Autant de questions posées par Benoît Collombat, illustrées par Etienne Davodeau. 
 / © DR
/ © DR

Dans cette enquête illustrée l'auteur donne notamment la parole à des témoins et des proches du juge qui n'ont pas été entendus. La mort du juge lyonnais n'a pas été élucidée. Le meurtre du magistrat est resté impuni : les auteurs n'ont jamais été inquiétés par la justice. L'affaire s'est soldée par un non-lieu en 1992. 

Le reportage 
L'enquête sur l'assassinat du juge Renaud version BD
Le reportage de M.Boudet et E.Blaise (montage V.Bonnier) - Intervenants : Benoît Collombat (journaliste France Inter) - 03/11/14


Sur le même sujet

Agriculteurs en colère dans la Loire (et ailleurs) : on vous dit pourquoi !

Les + Lus