Particules fines : nouvel épisode de pollution sur le bassin lyonnais

Situation le 24 novembre / © Air Rhône-Alpes
Situation le 24 novembre / © Air Rhône-Alpes

Le niveau INFORMATION a été activé ce lundi après-midi sur le bassin lyonnais, le nord-Isère, le bassin grenoblois et la zone urbaine des pays de Savoie en raison d'une pollution aux particules fines. Les polluants accumulés ces derniers jours n'ont pas eu le temps de dissiper en raison de la météo.

Par DM (avec communiqué)

Le dispositif préfectoral de pollution atmosphérique est maintenu au niveau "ALERTE" en Vallée de l'Arve (Haute-Savoie).

Mardi 25 novembre, "l’arrivée d'une perturbation devrait améliorer la qualité de l'air, notamment sur l’ouest de la région, mais des dépassements ponctuels du seuil du niveau d'information et de recommandations sont encore possibles sur l’ensemble des vallées alpines," indique Air Rhône-Alpes sur son site internet.

Recommandations comportementales pour les usagers :
Les déplacements en véhicules automobiles, les transports routiers de transit et l’usage de tous engins à moteur thermique doivent être strictement limités.

Les usagers de la route doivent :
  • privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
  • différer si possible les déplacements internes aux agglomérations ;
  • pour leurs déplacements nécessaires, pratiquer si possible le co-voiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun ;
  • respecter une vitesse inférieure de 20 km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée si cette dernière est supérieure à 70 km/h. Cette mesure obligatoire ne concerne pas les axes  faisant l'objet d'un abaissement permanent de vitesses pour lutter contre la pollution de l'air.
Les poids lourds et autocars ne se voient pas appliquer la même réduction de vitesse mais ne peuvent circuler à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée ainsi déterminée pour les véhicules légers.

Sur le même sujet

Les + Lus