Cet article date de plus de 6 ans

St Etienne renforce la video-surveillance et la police municipale

La nouvelle municipalité UMP de St Etienne parie sur le renforcement de la sécurité.Elle annonce le doublement du nombre de caméras de surveillance dans la ville et le recrutement d'une centaine de policiers municipaux,par ailleurs armés.Les troubles à l'ordre public seront davantage réprimés.  
© France 3
Le maire UMP de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a annoncé lundi le doublement de la centaine de caméras de vidéosurveillance de la ville, ainsi que des policiers municipaux, qui seront bientôt armés de jour comme de nuit."Les premiers policiers municipaux, parmi la centaine que nous allons recruter,sont arrivés ce matin (lundi)", a déclaré Gaël Perdriau, lors d'une conférence de presse, précisant que cet effort budgétaire était compensé par le non-remplacement
d'agents partant à la retraite.

"Dès la mi-décembre, les 113 policiers municipaux actuels et ceux qui les rejoignent seront armés de jour comme de nuit car les voyous n'ont pas d'heure pour sévir sur l'espace public", a-t-il dit.Les patrouilles de policiers municipaux seront équipées en caméra embarquée et en pistolet à impulsion électrique de type Taser (préférés aux flash-ball pourtant
fabriqués à Saint-Etienne par Verney-Carron), sous la direction d'un officier de gendarmerie de 33 ans, en détachement, à la tête de la police et de la sécurité civile municipale.

Gaël Perdriau a par ailleurs indiqué avoir pris "un arrêté permettant à la police municipale d'intervenir plus efficacement contre les comportements qui troublent l'ordre public, comme les chiens non tenus en laisse, la mendicité agressive ou
la musique à un volume gênant".Il a ajouté vouloir développer, en lien avec la justice stéphanoise, les travaux d'intérêt général, ainsi que les rappels à l'ordre du maire en direction des mineurs et de leur familles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité