Le fumier, c'est bon pour le potager !

Depuis des semaines les agriculteurs multiplient les actions contre le projet de classement de territoires ruraux en zones vulnérables aux nitrates. Dans le Cantal, les agriculteurs de Montsalvy ont organisé le 18 décembre une opération "Fumier drive", pour une association de jardiniers amateurs.

Les agriculteurs du canton de Monsalvy ont offert 30 tonnes de fumier à l'association des jardins du foyer d'Aurillac
Les agriculteurs du canton de Monsalvy ont offert 30 tonnes de fumier à l'association des jardins du foyer d'Aurillac © Bruno Lebret - France 3 Auvergne
Trois remorques de 30 tonnes ont été déversés par les agriculteurs du canton Montsalvy dans les potagers de l'association des jardins du foyer d'Aurillac. Par cette initiative, les agriculteurs ont souhaité revendiquer positivement et rappeler que les fumiers issus de leurs élevages étaient avant tout des fertilisants : "le fait qu'il y ait des nitrates est essentiel pour nourrir l'herbe, nos cultures et ça doit servir aussi aux jardiniers du bassin d'Aurillac à alimenter leurs cultures et leurs légumes. L'idée c'est de dire nos effluents ne sont pas des polluants." déclare Joël Piganiol, secrétaire général de la FDSEA Cantal. 

Début 2016, les arrêtés préfectoraux "zones vulnérables aux nitrates" devraient être validés. La FDSEA et les Jeunes Agriculteurss du Cantal espèrent que leurs arguments contre ce projet seront pris en compte. L'opération "fumier drive" a bien fonctionné. Les agriculteurs et jardiniers ont promis de se revoir en juin prochain à l'occasion de la fête des jardins du foyer.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture écologie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter