A Lyon, la BIG victime de son succès

Tout au long du kilomètre sept cent de tables, restaurateurs et artisans de métiers de bouche ont accueilli le public. Ce ne fût pas toujours évident. / © France 3 Rhône-Alpes
Tout au long du kilomètre sept cent de tables, restaurateurs et artisans de métiers de bouche ont accueilli le public. Ce ne fût pas toujours évident. / © France 3 Rhône-Alpes

Douze mille participants avaient l'eau à la bouche samedi soir. C'était quatre fois plus qu'il en était attendu. Le tunnel des modes doux a été l'objet d'une affluence record qui s'est traduite par d'importants dysfonctionnements. 

Par Daniel Pajonk

L'événement phare et grand public du salon professionnel international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation (Sirha) qui s'est déroulé dans l'un des deux tunnels de la Croix-Rousse a attiré beaucoup plus de monde que prévu. Sur l'ensemble de la longueur du tunnel, autrement dit de ses 1700 mètres, un buffet géant réunissant de nombreux restaurateurs a été installé. Il était accompagné d'ateliers de dégustation et de  présentation de mets par des artisans pour certains chevronnés. Bref, ce qui devait être une grande fête du goût s'est transformée, sous l'afflux d'un très nombreux public, en foire d'empoigne pour des milliers de personnes.
Les difficultés pour entrer sur le site tout comme le manque de signalétique fiable à l'intérieur du tunnel n'ont pas facilité le cheminement des amateurs et dégustateurs. Selon l'organisation, 1 500 personnes seulement s'étaient inscrites sur le site internet de la Biénnale du Goût. Ils auront été huit fois plus nombreux : preuve à la fois de l'intérêt porté par les Lyonnais et du manque de préparation pour un tel événement.
Toutefois, il sera réédité dans deux ans, probablement avec les pépins en moins.Et les petits plats dans les grands.

Sur le même sujet

Les + Lus