Cet article date de plus de 5 ans

Le culte musulman s'inquiéte de l'intégrisme dans plusieurs mosquées lyonnaises

Le conseil régional du culte musulman Rhône-Alpes s'inquiète de la radicalisation des esprits dans plusieurs mosquées lyonnaises, où des "imams auto-proclamés" tentent d'imposer une lecture rigoriste du Coran. Des agissements constatés à Oullins et à la Duchère et dénoncés, plaintes à l'appui.  

© France 3
Laîd Abdelkader L. Bendidi est président du Conseil Régional du culte musulman. Il dénonce une tentative d'OPA opérée par des imams auto-proclamés dans les plus anciennes mosquées de la banlieue lyonnaise. Il cite les mosquées d'Oullins et de la Duchère où ces agissements "récurrents" ont été identifiés avant même le 7 Janvier, date de l'attentat contre Charlie Hebdo : "Ces imams ont bouquiné un ou deux livres. Il se proclament "imam" mais n'ont aucune formation pour mener la pratique du culte. En dehors des heures de prière, ils prêchent dans la rue"...

Laîd Abdelkader L.Bendidi raconte ainsi que l'imam de la mosquée de la Duchère a été personnellement l'objet d'insultes et de persécutions menées par "des rigoristes. "Lui-même avoue une certaine impuissance : "Ces gens là n'acceptent pas le dialogue et restent enfermés sur eux-mêmes. Leur obsession, c'est la prise de la mosquée". Des faits dénoncés devant la justice et qui ont donné lieu mercredi encore à un procès devant le tribunal de simple police de Lyon.   

Aumonier musulman des prisons, L.Bendidi connaît bien le parcours de ces fidèles radicalisés : "Ce sont des gens qui ont connu l'islam dans les prisons" explique-t-il tout en pointant du doigt l'usage qui est fait d'internet pour exercer une emprise néfaste sur les jeunes .

Condamnation formelle assortie d'un triste constat : Les militaires qui montaient la garde devant une synagogue à Nice et qui ont été agressés mercredi sont aussi de confession musulmane...  
durée de la vidéo: 01 min 49
ITW Laîd Bendidi,président du CRCM
   
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion