Cet article date de plus de 6 ans

Renaud Lavillenie maître chez lui à 6 mètres 01, mais échoue à 6,18

Pas de surprise aux championnats de France d'athlétisme élite en salle à salle à Clermont-Ferrand, Renaud Lavillenie s'est imposé et décroche le titre. Il passe ensuite une barre symbolique à 6 mètres 01 avant de demander directement 6,18 soit 2 cm plus haut que son record du monde de Donetsk.
Valentin Lavillenie a été le premier des deux frères à entre en lice avec une première barre à 5 mètres 50 franchie au 3ème essai, alors que Renaud a attendu 5,72 pour son premier saut.
Après avoir fait l’impasse à 5 mètres 60, Valentin s’y est repris à 3 fois pour franchir 5 mètres 66, seulement dépassé par Kevin Menaldo (au 2ème essai).

3 hommes à 5,72

Ils ne sont plus que 3 à cette hauteur, les deux frères Lavillenie et Ménaldo. Après avoir échoué à sa première tentative à 5,72 m, Renaud Lavillenie remet les pendules à l'heure en passant la barre à son deuxième essai.

Valentin Lavillenie (Clermont Athlétisme Auvergne) et Kevin Menaldo (Entente Franconville Cesame Val d'Oise) ont tous les deux échoué à leurs deuxième et troisième essais. Renaud Lavillenie est donc sacré champion de France du saut à la perche ! L'argent revient à Menaldo et le bronze à son frère Valentin.

Renaud Lavillenie s’envole

Le recordman du monde, qui va bien sûr poursuivre son concours, a demandé une barre à 5,94. Le Clermontois réalise un saut très propre devant son public et améliore son propre record de la salle, au moment où les spécialistes des épreuves combinées débutent leur tour d'honneur.

Renaud Lavillenie franchit 6,01 m à sa deuxième tentative ! Le héros local franchit pour la onzième fois de sa carrière une barre placée à 6 m ou plus. Il s'approprie par la même occasion le record de la ville de Clermont, jusqu'ici détenue par Sergueï Bubka. Il demande dans la foulée une barre à 6,18 m !

Mais ça ne passe pas au premier essai. Avec une nouvelle perche, c'est mieux mais pas suffisant. Il lui reste un essai, dernière tentative qui se traduit par un ultime échec. Les 3000 supporters du Stadium Jean Pellez sont debout et l'acclament malgré tout. 

durée de la vidéo: 00 min 28
Renaud Lavillenie Champion de France 2015

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
championnats de france d'athlétisme athlétisme