Cet article date de plus de 6 ans

Malmö - Lavillenie vainqueur, mais sous les 6 mètres

Renaud Lavillenie n'a pas réussi à enchaîner un quatrième meeting de suite au-dessus des 6 mètres, mais il a tout de même signé un nouveau succès, avec 5,92 mètres, mercredi, à l'occasion du meeting de Malmö (Suède), dernier galop d'essai avant l'Euro de Prague (6-8 mars).
Malmö (Suède), le 25 février 2015 : Renaud Lavillenie s'est contenté d'une barre à 5,92 mètres pour remporter le meeting, le perchiste clermontois a échoué à trois reprises à 6,03 mètres.
Malmö (Suède), le 25 février 2015 : Renaud Lavillenie s'est contenté d'une barre à 5,92 mètres pour remporter le meeting, le perchiste clermontois a échoué à trois reprises à 6,03 mètres. © ANDREAS HILLERGREN / TT NEWS AGENCY / AFP
Le meeting suédois en salle n'a d'ailleurs globalement pas offert de performance mémorable, à l'image d'un concours de la hauteur masculine décevant. Le perchiste français, champion olympique et recordman du monde, n'a pas été loin d'établir une nouvelle meilleure performance mondiale de la saison. Mais Renaud Lavillenie a échoué par trois fois à 6,03 mètres -de très peu lors des deux premiers essais- et sa marque cette saison reste donc fixée à 6,02 mètres à Berlin le 14 février.
 
"Je n'avais pas assez de temps entre les sauts pour bien faire, pas assez de temps pour me préparer. J'espérais aller plus haut. Mais je suis heureux, c'est une nouvelle victoire et mes sauts ne sont pas mauvais, donc c'est de bon augure pour Prague", a-t-il confié à l'AFP. "Par rapport à l'an dernier, je me sens bien, je suis prêt pour l'objectif principal de mon hiver", a-t-il ajouté.
 
Kim Collins, le vétéran de Saint-Kitts-et-Nevis, a encore fait le job en finale du 60 m (6.52) mais il s'est blessé lors de ses derniers appuis. La Serbe Ivana Spanovic a remporté la longueur dames avec 6,99 m, égalant au passage la MPM de la Canadienne Christabel Nettey, 2e avec 6,84 m, et la Française Eloyse Lesueur, 3e avec 6,83 m et une nouvelle technique de saut (double ciseau au lieu d'un simple).
           
A la hauteur, le Qatari Mutaz Essa Barshim n'a pu s'approcher des hautes cîmes. Le détenteur de la MPM de l'hiver (2,41 m) a du se contenter de 2,34 m. Le Russe Ivan Ukhov a échoué par trois fois à 2,26 m.
 
Sur les haies, le Cubain Orlando Ortega est resté invaincu cet hiver en remportant le 60 m haies en 6.52 devant l'Américain Aries Merritt, recordman du monde du 110 m haies.
           
Enfin, l'Ivoirienne Murielle Ahouré a dominé le 60 m en 7 sec 14, restant elle aussi invaincue.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
renaud lavillenie sport athlétisme