Franck Azéma : "en ce moment, il me semble que c'est Brock qui est le meilleur" (Mise à Jour)

Samedi, à 18 heures, Clermont et Toulon se retrouvent, comme en 2013, en finale de la coupe d'Europe de rugby. Vendredi après-midi, joueurs et entraîneur ont sacrifié à la traditionnelle conférence de presse d'avant match. L'occasion pour Franck Azéma de justifier sa composition d'équipe.

Twickenham, le 1er mai 2015 : conférence de presse de l'ASM avant la finale de la Champions Cup avec, de gauche à droite, Nick Abendanon, Damien Chouly et Franck Azéma.
Twickenham, le 1er mai 2015 : conférence de presse de l'ASM avant la finale de la Champions Cup avec, de gauche à droite, Nick Abendanon, Damien Chouly et Franck Azéma.
Vendredi après-midi, les Clermontois avaient la tête au travail, à moins de 24 heures d'un rendez-vous en finale de la Champions Cup de rugby contre le RC Toulon. A 14h45, Nick Abendanon, Damien Chouly et leur entraîneur Franck Azéma se sont présentés en salle de presse. Le jeu des questions-réponses aura duré un peu moins d'un quart d'heure avant de voir les trois hommes filer vers la pelouse de Twickenham pour le traditionnel Captain's run.

Samedi, à 18 heures (en France), l'ASM aura une nouvelle occasion d'inscrire à son palmarès le nom de la prestigieuse compétition, deux ans après avoir échoué contre ces mêmes Toulonnais, dans une rencontre qui semblait pourtant largement à leur main. De l'histoire ancienne pour Damien Chouly. Celui qui porte désormais le brassard de capitaine au sein de l'effectif clermontois l'affirme : "2013 c'est très loin, ça fait près de 60 matches depuis, on ne peut pas se baser que là-dessus". Pour le troisième ligne international, l'équipe clermontoise, remaniée depuis, a "accumulé une histoire commune et de l'expérience". "C'est ce sur quoi on va miser, on ne regarde pas trop en arrière", enchaine-t-il.

Parra/James à la manoeuvre


Pour ce choc franco-français qui semble laisser, en partie, les Anglais indifférents (Twickenham sera loin de faire le plein), Franck Azéma a choisi d'aligner une charnière composée de Morgan Parra et Brock James. L'ouvreur australien a donc été préféré à Camille Lopez, un choix assumé par l'entraîneur clermontois qui repose sur "les performances, simplement". "En début de saison, j'avais dit qu'il était important qu'il y ait de la concurrence dans l'équipe", explique Azéma, "en ce moment, il me semble que c'est Brock qui est le meilleur". A la mêlée, il admet qu'on "pouvait avoir une réflexion", mais avec "l'expérience de Morgan et la rentrée qu'il fait contre les Saracens, c'était intéressant qu'il commence le match". Mais avoir "Lopez et Rado sur le banc, c'est un privilège" a enfin ponctué le technicien.

durée de la vidéo: 04 min 57
J moins 1 avant la finale







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
champions cup asm clermont auvergne rugby sport