• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Elections régionales: EELV investit Jean-Charles Kohlhaas et se met en ordre de bataille pour Auvergne Rhône-Alpes

Jean-Charles Kohlhaas / © EELV
Jean-Charles Kohlhaas / © EELV

Le parti écologiste a officiellement investi Jean-Charles Kohlhaas tête de liste pour les élections régionales en Auvergne Rhône-Alpes de décembre prochain, rejetant l'appel d'union de la gauche.

Par France 3 Alpes avec AFP

Jean-Charles Kohlhaas a donc été officiellement investi par son parti EELV. "Notre ambition est d'être en tête au premier tour car il nous semble que c'est la meilleure façon de battre Laurent Wauquiez au second", a déclaré M. Kohlhaas, désigné par le conseil fédéral du parti.

Autour de cet ancien infirmier, et ancien directeur à la Croix-Rouge, les écologistes ambitionnent de rassembler les autres forces situées à la gauche du PS dans une liste commune "écologiste et solidaire", PC et Parti de Gauche mais aussi des mouvements issus de la société civile comme Nouvelle Donne, un rassemblement dont les grandes lignes pourraient être fixées avant l'été.

Rassemblement au second tour

Si une union avec le Parti socialiste au second tour est clairement dessinée par les cadres du parti, les écologistes opposent une fin de non-recevoir aux propositions de Jean-Jacques Queyranne - qui brigue un troisième mandat - en faveur d'un rassemblement "des forces de gauche et écologistes afin de faire liste commune" dès le premier tour.

Dans une lettre rendue publique, le socialiste insiste sur le "poison mortel" de la désunion et invite le Parti communiste, EELV, le Parti radical de Gauche et le Parti de Gauche à engager des discussions sur la base de "sept grands enjeux".

Invité à réagir sur cette main tendue, M. Kohlhaas a estimé que le président sortant "se trompait d'élection". "En 2010, ça n'avait pas été un poison. Ça l'avait même fait gagner", a souligné l'élu écologiste, en faisant référence au score d'EELV lors du dernier scrutin régional en Rhône-Alpes où la liste conduite par Philippe Meirieu avait rassemblé au premier tour 17,82% des suffrages exprimés.

La liste EELV ambitionne cette année d'arriver en tête des listes de gauche au premier tour des élections pour la nouvelle grande région Auvergne-Rhône-Alpes.

"Il n'y a aucun risque qu'on ne soit pas qualifié au second tour et alors on se rassemblera", a complété le secrétaire régional d'Europe Écologie-Les Verts, Bruno Bernard.

En Auvergne, la liste conduite par les écologistes aux précédentes élections régionales s'était classée quatrième au premier tour en réunissant 10,69% des voix.

Outre Jean-Jacques Queyranne et Jean-Charles Kohlhaas, plusieurs autres têtes de liste sont désormais connues: Laurent Wauquiez pour l'UMP, Christophe Boudot pour le Front National. Franck Reynier et Patrick Mignola ont été désignés respectivement chefs de file pour l'UDI et le MoDem.

A lire aussi

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus