Cet article date de plus de 6 ans

Les hauts-fonctionnaires de Rhône-Alpes et Auvergne réfléchissent à l'organisation de la future grande région

Pour préparer la fusion de Rhône-Alpes et Auvergne, le préfet de Rhône-Alpes a convié 150 hauts-fonctionnaires des deux régions pour réfléchir aux contours de la nouvelle organisation territoriale. Le but : éviter les doublons tout en respectant les équilibres entre les territoires.
Le 1er janvier 2016, les régions Rhône-Alpes et Auvergne fusionneront. Pour préparer la nouvelle organisation et moderniser les structures, le préfet de Rhône-Alpes a convié mercredi à Lyon 150 hauts-fonctionnaires des deux régions pour réfléchir aux contours de la nouvelle organisation territoriale.

Car si les deux régions vont se fondre entre elles, pas question de fusionner simplement les effectifs des administrations. Il faut cependant éviter les doublons, alors on consulte et on recueille les propositions des uns et des autres.....

"Il y a tout un volet de dialogue social" indique Michel Delpuech, préfet de la région Rhône-Alpes. "Nous sommes aussi attentifs aux territoires, à la population qui s'exprime à travers les élus du suffrage universel, notamment nos amis auvergnats et clermontois qui n'imaginent pas une seconde – et ils ont raison - que cette réforme se traduise par un plan social de l'Etat à Clermont-Ferrand. Il n'en est pas question."


Un équilibre à trouver

Éviter les doublons parmi les 12.800 fonctionnaires des deux régions actuelles et redéployer des effectifs où l'on en manque, voilà l'un des objectifs de la réforme. Là encore, l'Etat tente de dissiper les doutes. Il y aura un équilibre territorial à trouver et un consensus social à respecter.

"Il y a aujourd'hui à Clermont-Ferrand environ 1.300 emplois de l'Etat, 1.500 avec les établissements publics" explique Michel Fuzeau, préfet de la région Auvergne. "Il ne s'agit pas que ces emplois partent. Il s'agit de faire en sorte quel a nouvelle organisation permette qu'il n'y ait pas de mutation géographique non souhaitée."

Chargé par le premier ministre de lui faire des propositions, le préfet de Rhône-Alpes doit rendre sa copie fin juin. Entre temps, il consultera tous azimuts, notamment les syndicats de fonctionnaires.

durée de la vidéo: 01 min 30
Réunion pour préparer la nouvelle organisation territoriale

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réforme territoriale fusion des régions