Alaphilippe termine second du Tour de Californie et confirme son potentiel

Le montluçonnais Julian Alaphilippe, grand espoir du cyclisme français, a été privé de la victoire dans le Tour de Californie. Peter Sagan l'emporte pour trois secondes à l'issue de la dernière étape dimanche 17 mai entre Los Angeles et Pasadena.

Le Slovaque de 25 ans, peter Sagan, leader de la formation Tinkoff-Saxo, a dû s'employer jusqu'au terme de la 8éme étape pour devancer Alaphilippe
qui avait débuté la journée avec le maillot de leader avec deux secondes d'avantage.

A 22 ans, Alaphilippe est certes passé à côté de son premier succès de prestige, mais il a confirmé son énorme potentiel.
"Je me suis surpris moi-même avec ce que j'ai réussi à faire samedi (6e de la 7e étape avec une arrivée en montagne). Pour moi, viser la victoire au Tour de Californie était quelque chose d'impossible à cause des étapes de montagne, mais je n'ai perdu que 47 secondes samedi. Tout était possible."

Les routes californiennes ont permis au Montluçonnais d'étaler ses talents de rouleur (3e du contre-la-montre vendredi) et de grimpeur avec son succès éclatant dans la 7e étape dont l'arrivée était jugée au Mont Baldy, un col hors-catégorie.

"Il a un super avenir devant lui, j'apprécie beaucoup son état d'esprit: il ne se pose pas de questions et court pour gagner", a souligné Mark Cavendish, son leader au sein de l'équipe belge Etixx.