• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Avec 26 morts et 3 disparus, le bilan est déjà lourd en montagne cet hiver

Photo d'illustration. / © COR / AFP
Photo d'illustration. / © COR / AFP

Après l'avalanche survenue ce dimanche 18 mars en Chartreuse, l'heure est au bilan. Et cet hiver, sur l'ensemble des massifs français, il est déjà très lourd. Avec 26 morts et trois disparus, la saison qui s'achève est la plus meurtrière depuis trois ans. 

Par France 3 Alpes

Après le décès d'un étudiant allemand dans le secteur de Chamechaude, en Chartreuse, l'heure est au bilan hivernal pour les accidents en montagne. Cette saison s'annonce particulièrement meurtrière : en ce 19 mars, l'Anena, l'Agence nationale pour l'étude de la neige et des avalanches, dénombre déjà 26 morts et trois disparus sur l'ensemble des massifs français. 

Un bilan extrêmement lourd sur le seul mois de mars, alors que commence seulement la saison du ski de randonnée. Le vendredi 2 mars, quatre skieurs de randonnée sont morts à Entraunes dans les Alpes-Maritimes alors que le risque d'avalanche était très élevé. C'est jusqu'ici l'avalanche la plus meurtrière de la saison.

Le même jour dans les Hautes-Alpes, une skieuse de 25 ans est morte emportée par une avalanche en descendant le célèbre sommet de la Meije, site de ski hors-piste à cheval entre l'Isère et les Hautes-Alpes. Le lendemain, samedi 3 mars, deux personnes sont décédées aux alentours d’Aragnouet, dans les Hautes-Pyrénées. Enfin, le dimanche 4 mars, une série d'avalanches a fait deux morts et plusieurs blessés à Valorcines, en Haute-Savoie.

Par ailleurs, trois personnes sont portées disparues dans les Alpes du Nord. Les recherches, menées pendant plusieurs jours, ont depuis toutes été suspendues. Un randonneur suisse a été emporté par une avalanche à Samoëns, en Haute-Savoie, le 4 mars dernier. En Savoie, le même jour, deux skieurs ont été emportés et n'ont, depuis, plus donné signe de vie alors qu'ils évoluaient sur le domaine d'Arêches-Beaufort.

Au total, 78 personnes ont été emportées par des avalanches depuis le début de l'hiver. Parmi elles, 36 ont été ensevelies et 23 blessées. Mais les spécialistes redoutent que le bilan ne s'alourdissent encore. La saison de ski de randonnée commence à peine. Les conditions restent très précaires en montagne. 

L'an dernier, 22 personnes ont trouvé la mort lors d'accidents en milieu montagnard. Elles étaient 21 en 2015/2016. Pour trouver un bilan aussi lourd que cette année, il faut remonter à l'année 2014/2015. 45 personnes avaient alors perdu la vie en montagne.  

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus