Cet article date de plus de 5 ans

4ème édition du FIRST Tech Challenge, un concours de robotique à Fontaine, en Isère

Ce concours national est organisé par un regroupement de six écoles d'ingénieurs, Grenoble INP. En compétition, une vingtaine d'équipes de collégiens et de lycéens de la région Rhône-Alpes. Objectif: sensibiliser les élèves aux sciences, une filière qui connaît une certaine désaffection.

La compétition dure deux jours
La compétition dure deux jours
Reportage. La compétition consiste à faire résoudre un problème donné à un robot élaboré par chaque équipe. En début de projet, toutes les équipes peuvent, si elles le désirent, emprunter auprès de l’organisation du concours le kit matériel requis. Tout au long de l’année, les participants, assistés dans leur démarche par des étudiants et personnels d'écoles de Grenoble INP, conçoivent, construisent, programment et testent leur robot. Et ce n'est pas une mince affaire.

Reportage de Xavier Schmitt & Vincent Habran
durée de la vidéo: 01 min 18
Challenge robotique


Sensibiliser le jeune public aux sciences, un enjeu vital pour le tout le tissu industriel 

Les sciences n'ont pas la cote auprès des collégiens et des lycéens, et ce, malgré un besoin toujours plus important d'ingénieurs. Pour Grenoble INP, recruter moins d'élèves dans ses cursus signifie, à terme, diplômer moins d'ingénieurs ou docteurs. Au final, "c'est le monde industriel et celui de la recherche qui s'en trouvent pénalisés avec un appauvrissement de leur recrutement".

Pour recruter les étudiants qui deviendront les ingénieurs et les chercheurs de demain, Grenoble INP s'engage donc dans des actions pour les établissements du secondaire. L'établissement a également la volonté d'encourager les vocations féminines pour les carrières scientifiques et technologiques. 

En attendant, la compétition dure jusqu'au 7 mai à la salle Edmond Vigne de Fontaine
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences éducation