• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les Abrets, Fitilieu et La Bâtie-Divisin deviennent “Les Abrets en Dauphiné”

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Elles se sont regroupées il y a quelques mois et l'affichent aujourd'hui. Les Abrets, Fitilieu et La Bâtie-Divisin, qui ont fusionné au 1er janvier, ont dévoilé les panneaux de la nouvelle commune "Les Abrets en Dauphiné", ce mardi 21 juin. 

Par France 3 Alpes

Le regroupement, c'est le choix que font pas mal de petites communes en milieu rural. C'est le cas en Isère. La commune des Abrets s'est unie avec deux voisines pour donner naissance aux Abrets en Dauphiné. Ce mardi, on a donc fêté l'arrivée des nouveaux panneaux. Un symbole. 

© Marie Michellier
© Marie Michellier

L'opportunité de la fusion, les 3 maires n'ont pas voulu la laisser passer. "On sait qu'en 2018 les communes auront des problèmes financiers, ça nous paraissait le moyen essentiel pour continuer à avancer", justifie Thierry Cleyet-Marel, ancien maire de la Bâtie-Divisin.

La nouvelle commune compte désormais près de 5.500 habitants. Une "dimension" qui permet aux villages de profiter de différentes subventions allouées par l'Etat. "Le changement de strate nous a fait gagner 500.000 euros qu'on va pouvoir directement investir", témoigne François Boucly, maire des Abrets en Dauphiné. 

Reportage Marie Michellier et Grégory Lespinasse 
La nouvelle commune des Abrets en Dauphiné
Intervenants: Thierry Cleyet-Marel, ancien maire de la Bâtie-Divisin, maire délégué des Abrets en Dauphiné; Benjamin Gastaldello, ancien maire de Fitilieu, maire délégué des Abrets en Dauphiné; François Boucly, maire des Abrets en Dauphiné

De nouveaux panneaux écrivent désormais la nouvelle histoire de ce secteur de l'Isère. Pour l'anecdote, à la Bâtie-Divisin, les anciens ont très tôt attisé les convoitises des collectionneurs et disparus du paysage.

Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus