Cet article date de plus de 6 ans

Addiction au numérique: "Je me sens piégé devant cette machine!"

La société dans laquelle nous vivons est de plus en plus connectée. Téléphone, tablette, ordinateur, les écrans ne nous quittent jamais. Comme pour l'alcool ou la drogue, le numérique provoque des addictions. Pour France 3 Alpes, Hervé raconte son histoire. 
Interview vidéo. Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique. En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits!

L'addiction au numérique frappe alors de nombreuses personnes. Celles-ci peuvent consulter leur smartphone 100 fois par jour et se précipiter à la moindre alerte ou notification. C'était le cas d'Hervé Prévitali. 

Tous les symptômes d'une addiction

Graphiste et webdesigner, sa profession lui impose de passer en moyenne 8 heures par jour sur les écrans. Mais, il y a 5 ans, il passait deux fois plus de temps connecté, gardant toujours un œil sur les dernières actualités du web.

Une obsession qui a eu beaucoup de conséquences sur sa vie et sur son entourage. Une addictologue qui le suivait a identifié avec lui les symptômes: excitation avant, plaisir pendant et manques après.

Hervé pense aujourd'hui avoir repris le dessus. Il communique sur les frontières de l'addiction dans des groupes de parole. 

Reportage de Nathalie Rapuc-Mulac, Antoine Marnas et Mélanie Ducret
durée de la vidéo: 01 min 45
Addictions au numérique

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société internet témoignage santé