• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire Lelandais : deux plaintes déposées par les familles des disparus du fort du Tamié

A gauche, Ahmed Hamadou, disparu en 2012. A droite, Nordahl Lelandais (photo publiée sur son compte Facebook) / © (FACEBOOK)
A gauche, Ahmed Hamadou, disparu en 2012. A droite, Nordahl Lelandais (photo publiée sur son compte Facebook) / © (FACEBOOK)

Vendredi 2 mars 2018, les familles de deux disparus du Tamié ont déposé plainte pour "enlèvement et séquestration" devant le tribunal d’Albertville, en Savoie.

Par AT

Ce sont les familles de Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou disparus en septembre 2011 et 2012 en Savoie, qui ont porté plainte vendredi 2 mars 2018 au tribunal d’Albertville.

Cette plainte pour "enlèvement et séquestration" a pour but de faire ouvrir une instruction menée par des juges. Chose qui n’avait pas été faite jusqu’alors concernant les "disparus du Tamié."

"Qu’il s’agisse de Nodahl Lelandais ou non, mes clients souhaitent qu’une instruction soit ouverte suite aux disparitions de leurs proches qui sont jugées comme inquiétantes",
explique Me Hermann l’avocate des deux familles.


"La proximité supposée avec Nordahl Lelandais avec les disparus doit être étudiée en particulier suite aux derniers événements qui le concernent. Ce qui ne signifie pas pour autant que nous affirmons ou considérons qu’il est mêlé aux disparitions, nous voulons juste que cette piste soit étudiée et qu’elle le soit par un juge d’instruction. Nous espérons d’ailleurs qu’il s’agira du même magistrat pour les deux dossiers" , rajoute l’avocate des familles des disparus.


Plusieurs dossiers de disparition ont d’ailleurs été rouverts, cette fois-ci, en Isère depuis la mise en examen de Nordahl Lelandais pour le meurtre d’Arthur Noyer.

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus