Ain : Au château de Voltaire, une exposition dédiée à son neveu fabuliste Florian

Publié le
Écrit par F.M

A Ferney-Voltaire dans l’Ain, une exposition met à l’honneur le petit neveu de Voltaire. «Florian, fabuliste», retrace l’univers animalier de cet écrivain du siècle des Lumières peu connu du grand public.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

« Pour vivre heureux, vivons cachés ». C’est une maxime célèbre que vous avez certainement dû entendre mais pourriez-vous dire qui l’a écrite ? Elle est signée Florian, le petit neveu de Voltaire. Jusqu’au 7 janvier 2023, une exposition lui rend hommage au château de Ferney-Voltaire dans l’Ain.

Jean Pierre Claris de Florian, de son vrai nom, reprend cet été ses quartiers, là où il vécut pendant 13 ans. Dans la demeure de son grand-oncle Voltaire. « Il arrive à Ferney à 9 ans et va découvrir auprès de Voltaire le monde des arts, le monde de la culture, le monde de l’intelligence, le monde de la beauté aussi… Et ainsi, il va, lui qui est un provincial, va être émerveillé par ce monde-là, va s’en inspirer, s’en imprégner, et ensuite dans ses écrits le retranscrire », raconte François-Xavier Verger, administrateur du Château de Voltaire.

Un univers animalier

 

Des histoires de guenons, de singe et de noix, de lions, de lièvres et de chevreuils… Florian a écrit plus d’une centaine de fables. De lui, nous conservons quelques maximes célèbres. Ses morales traversent les époques.

 « Les noix ont fort bon goût. Mais il faut pour les ouvrir, souvenez-vous, que dans la vie sans un peu de travail, on n’a pas de plaisir »  

Des fables imprimées durant le siècle des Lumières aux sculptures animalières d’aujourd’hui. Les livres d’époque côtoient les créations d’artistes contemporains. Comme un symbole. Si l’écrivain connaît le succès de son vivant, il est peu à peu tombé dans l’oubli. Cette exposition s’attache à le réhabiliter.

Héritier de Voltaire, successeur de La Fontaine

 

« Je pense que petit à petit avec cette redécouverte de cette auteur, il a sa vraie place au XXIe siècle. Le lire est plaisant, les mots sont légers, les fables sont encore plus, pour moi, plus appréciables que celles de Jean de la Fontaine », affirme Jean-Louis Janin Daviet, commissaire et scénographe de l’exposition.

 

Celui que Voltaire surnommait affectueusement « Florianet » meurt pendant la Révolution à l'âge de 39 ans. Il laisse derrière lui une œuvre délicate et poétique à découvrir au château de Ferney jusqu’au 7 janvier 2023.

durée de la vidéo : 01min 53
Au château de Voltaire, une exposition dédiée à son neveu fabuliste Florian ©FTV

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité