Ain : "Nounous en colère" contre parents mauvais payeurs

"Les nounous en colère". Le mouvement est né sur les réseaux sociaux. On le doit à une assistante maternelle de l'Ain, qui accumule les salaires impayés. Les parents ne la rémunèrent pas alors qu'ils touchent pourtant une prestation de la Caisse d'Allocation Familiale.
Mandy Thézier a crée sur les réseaux sociaux "nounous en colère" pour dénoncer les problèmes de paiement des salaires par les parents employeurs.
Mandy Thézier a crée sur les réseaux sociaux "nounous en colère" pour dénoncer les problèmes de paiement des salaires par les parents employeurs. © France 3 RA
Elle a décidé de soulever le problème récurrent du non-paiement des salaires. Mandy Thezier est assistante maternelle dans l'Ain. Elle s'occupe chaque jour de trois enfants. Un travail qu'elle exerce chez elle, et qui lui permet de garder un œil sur sa propre famille. Un choix qui lui coûte, car dans son cas, les parents, qui sont aussi ses employeurs, sont des mauvais payeurs.
Le manque à gagner est de 2000 euros. En créant la page facebook des " nounous en colère", elle s'est aperçu que d'autres assistantes maternelles étaient dans le même cas de figure.

Pourtant, la majorité des parents touchent une aide de la Caisse d'Allocation Familiale pour faire garder leurs enfants.  La CAF refuse de se mêler de la relation employeur/employé mais envisage désormais de payer directement les nounous. Une mesure qui pourrait être optionnelle, liée au bon vouloir des parents.

En attendant, la bataille des nounous pour se faire payer continue. Mandy Thézier a été rejointe par quelques 700 autres assistantes maternelle, victimes des mêmes problème un peu partout dans l'hexagone.
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie