Accident meurtrier de Balan (Ain): les conducteurs et le cafetier condamnés

6 ans après l'accident meurtrier de Balan, le délibéré est tombé ce mercredi 21 juin. Le conducteur du véhicule, qui a causé la mort de trois jeunes, a été condamné à 4 ans de prison dont 20 mois avec sursis. Un autre automobiliste à 3 ans dont un an avec sursis. Le gérant du bar écope d'1 an ferme.

Entre La Valbonne et Balan, un virage garde la mémoire du drame. Un petit autel dressé par les parents des victimes. Une photo témoigne de leur jeunesse. Cassandra 20 ans, Aurélie 21 et Jérémie 22. 

Le 24 avril 2011, l'heure était à la fête. Après un barbecue déjà très arrosé, la petite troupe avait décidé de poursuivre dans un pub où la Tequila allait couler à flots.

Malgré leur état, deux conducteurs reprenaient le volant, jouant à se doubler sur la route départementale, jusqu'au virage fatal.  

Au procès, le conducteur de la voiture meurtrière a reconnu son ivresse au moment des faits, faisant profil bas.

Six ans après le drame, le déliberé est tombé. 

Le juge a globalement suivi les réquisitions du procureur: 4 ans de prison ferme dont 20 mois avec sursis pour le conducteur du véhicule qui a causé la mort des trois jeunes. 3 ans dont un an avec sursis pour l'autre automobiliste impliqué dans l’accident, un jeune homme qui a plaidé "l'erreur de jeunesse". Ces peines sont aménageables. 

Quant au tenancier du bar, fait rare mais pas exceptionnel, il est condamné à 1 an de prison ferme pour avoir "allumé" le drame. 


Ce qui demeure étonnant dans cette affaire, c'est la longueur de l'instruction... plus de six années avant d'avoir un délibéré! La Justice a vraiment pris son temps selon les mères des deux filles victimes qui n'ont jamais lâché. En janvier dernier, le procès avait encore été reporté après l'accident d'une avocate. Les débats avaient finalement eu lieu en mai. 

Reportage Franck Grassaud et Béatrice Tardy

Après l'accident qui avait engendré la mort de trois jeunes à Balan, les familles des victimes ont attendu 6 ans avant d'avoir un procès. Le délibéré est enfin tombé. Intervenants : Me Corinne Benoit, avocate des familles des victimes; Carole Bianchini, mère de Cassandra ©France 3

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité