Ain. Le lycée de Valserhône (Bellegarde) à l'arrêt après l'agression d'une enseignante

© Franck Grassaud, France 3 Rhône-Alpes
© Franck Grassaud, France 3 Rhône-Alpes

Ce jeudi 2 mai, un élève majeur a agressé une enseignante du lycée polyvalent de Valserhône (Ain). La professeure a été projetée au sol alors qu'un adolescent filmait la scène, diffusée ensuite sur les réseaux sociaux. Au lendemain des faits, les cours ont été suspendus.

Par Christian Conxicoeur


Jeudi, vers 16h30, au lycée Saint-Exupéry de Valserhône (anciennement Bellegarde-sur-Valserine), une professeure en sciences de l'ingénierie a été violemment agressée. Les faits se sont déroulés côté lycée professionnel, après que l'enseignante a demandé son carnet de correspondance à un élève de 18 ans qui faisait trop de bruit dans les couloirs. 

Il a alors pratiqué ce que les jeunes appelent "une balayette", comme une prise de sport de combat où la cible est couchée à terre, simplement à la suite d'un coup à hauteur des chevilles. La prof est tombée sur le dos et l'agresseur s'est mis à cheval sur elle, avant qu'un autre jeune intervienne. 

Cette scène, on la voit sur une vidéo qui a été filmée par un adolescent de 17 ans qui l'a ensuite partagée sur snapchat. 

Reportage Franck Grassaud et Laure Crozat
Agression d'une prof à Valserhône (Ain)

L'enseignante, très choquée, s'est vue prescrire 3 jours d'interruption temporaire de travail (ITT).

L'agresseur et le vidéaste amateur ont été interpellés ce vendredi matin. 
 

Une journée "banalisée"

Vendredi, la journée a été "banalisée", c'est à dire que les élèves ont été renvoyés chez eux. De leur côté, les professeurs se sont réunis au sein d'ateliers pour parler de cette agression pour laquelle la Rectrice de l'académie de Lyon a exprimé sa "plus ferme condamnation", dans un communiqué.

L'inspectrice d'académie de l'Ain, Marilyne Rémer, a passé la matinée dans le lycée, organisant une immense assemblée avec les professeurs et quelques élèves. Pour elle, l'acte commis est "évidemment intolérable" mais le fait qu'il soit filmé pose également d'autres questions. "On travaille déjà beaucoup sur l'éducation aux écrans, aux portables mais je pense que l'on doit aussi travailler sur l'impact du virtuel, sa perception change les jeunes", explique-t-elle. 

Cet établissement polyvalent (lycée général et technologique, avec une formation aux métiers de l'hôtellerie et aux énergies du bâtiment) n'est pas connu pour des problèmes récurrents de tension ou d'incivilités.
 

Condamnation du président de Région

Dans un communiqué, le Président de la Région, Laurent Wauquiez, a aussi condamné l'agression. "Nos lycées doivent être des sanctuaires de la République. Aucun acte de violence ne doit y être toléré. C’est pourquoi la sécurité dans nos établissements scolaires est ma priorité, tout comme le fait de rappeler à nos élèves le respect qu'ils doivent avoir envers le corps enseignant."

Le jeune auteur des faits condamné

Le jeune homme de 19 ans auteur de l'agression sur l'enseignante du lycée de Valserhône a reconnu les faits devant le tribunal de Bourg-en-Bresse. Il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve, ainsi que de 120 heures de travaux d'intérêt général. La professeure devait reprendre le travail mardi 7 mai.

Sur le même sujet

Le CART, épisode 4

Les + Lus