Ambérieu-en-Bugey: mon lycée va craquer!

Le Lycée de la Plaine de l'Ain, à Ambérieu, a été construit pour 1.400 élèves. Près de 1.900 ont fait leur rentrée cette année! Un situation particulièrement compliquée. Alors, en attendant mieux, les cours se font notamment dans des préfabriqués.

Par Christian Conxicoeur

En 1983, date de sa construction, c'était un lycée avant-gardiste avec son architecture moderne et ses panneaux solaires. 35 ans après, la structure a vieilli et sa capacité est largement dépassée: près de 500 élèves de plus qu'initialement prévu! Une situation qui dure. A tel point qu'au fil des ans, 22 préfabriqués ont été installés pour accueillir les élèves de la Plaine de l'Ain.

En 2015, la Région avait bien voté un financement de 5 millions pour une extension. Mais le passage à l'acte a ensuite tardé. La nouvelle majorité régionale a ajouté 2 millions sur la table pour que le projet se fasse enfin. Le temps que les marchés soient passés et les travaux réalisés, l'établissement "recomposé" ne sera pas livré avant la rentrée 2022. Il sera prévu pour 2038 élèves. En attendant, le nouveau proviseur va donc devoir composer avec le manque de place. 

Reportage Franck Grassaud et Benjamin Métral
Ambérieux-en-Bugey : mon lycée va craquer
En 1983, date de sa construction, c'était un lycée avant-gardiste avec son architecture moderne et ses panneaux solaires. 35 ans après, la structure a vieilli et sa capacité est largement dépassée : 1900 élèves au lieu de 1400 prévus initialement. Une situation qui dure ... à tel point qu'au fil des années, 22 préfabriqués ont vu le jour pour accueillir les élèves de la Plaine de l'Ain. Reportage de Franck Grassaud et Benjamin Métral, montage François Rudolf. Avec les interviews de : Franck Ogier, proviseur du Lycée de la Plaine de l'Ain ; Agnès Moulin, professeur d'Anglais ; Isabelle Alix, représentante syndicat FO ; Alexandre Nanchi, conseiller régional LR

 

Sur le même sujet

SERIE 2 Le mystere Lesdiguieres

Près de chez vous

Les + Lus