Archéologie. Avant le Monastère royal, Brou avait déjà une histoire

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Rhône-Alpes

A l'occasion d'un forage pour découper une futur fosse d'ascenseur, des vestiges archéologiques ont été mis au jour au Monastère royal de Brou. Des découvertes intéressantes pour la compréhension de l'occupation du site. 

Si la fondation du monastère actuel remonte au XVIe, Brou était déjà un lieu de culte connu depuis des siècles.

Le forage opéré en ce mois de décembre a révélé l'existence d'un sol antique à 1m40 du niveau d'aujourd'hui. Au-dessus, les ouvriers ont découvert un remblai mêlant des ossements (humains et animaux), mais aussi des tuiles gallo-romaines et du charbon (peut-être les restes d'un incendie). Un petit tesson de céramique du IIIe siècle a aussi été retrouvé. 

A moins d'une vingtaine de centimètres sous les pieds des visiteurs, il y avait également une plaque frontale de sarcophage du haut Moyen Age et une dalle médiévale. Utilisées pour asseoir le sol moderne, elles sont déconnectées de leurs tombes. L'archéologue qui s'est penché sur ces trouvailles, n'exclut pas qu'elles aient été déplacées au début du XVIe siècle, lors de la construction du monastère actuel.

Reportage Franck Grassaud et Eloïsa Patricio
durée de la vidéo: 01 min 42
Découvertes archéologiques sous le monsatère de Brou ©France 3

Ces deux dalles ont pris place dans une salle du monastère, près de l'église, pour être présentées au public. Elles ont ainsi rejoint des objets de différentes époques qui témoignent d'une occupation très ancienne du site de Brou.