Les sites touristiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes en briques Lego, l'exposition "monument" à Bourg-en-Bresse

"Ma Région en briques" est à voir à Bourg-en-Bresse (Ain), pour découvrir la version Lego de 14 sites de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Monastère royal de Brou (qui accueille l'exposition), la Basilique de Fourvière ou encore le Parc-Musée de la Mine de Saint-Étienne ont leur maquette.

Le Monastère royal de Brou (Ain) accueille jusqu’au 14 mars 2021 l’exposition « Ma région en briques, les sites préférés des habitants en briques lego».
Le Monastère royal de Brou (Ain) accueille jusqu’au 14 mars 2021 l’exposition « Ma région en briques, les sites préférés des habitants en briques lego». © Région Auvergne-Rhône-Alpes
Clin d'œil aux bâtisseurs, de grosses briques Lego ont été installées devant l'église de Brou, à Bourg-en-Bresse. A l'intérieur, les visiteurs découvrent des reproductions très fidèles du patrimoine régional.   

C'est le principe de "Ma région en briques" une expo qui voyage dans tout Auvergne-Rhône-Alpes et qui s'arrête pour quelques mois dans l'Ain. 

C'est "très joli", nous dit Eléonore, "parce que c'est grand, c'est beau et impressionant."

A deux pas des maquettes, Marguerite d'Autriche et Philibert le Beau dorment dans leur église royale. Après 77 heures d'assemblage et avec quelque 3900 briques, leur monument est reproduit avec précision. Seul Saint-André, en façade, ne croise pas les bras pour tenir sa croix, les personnages Lego n'ayant pas de coude !
 
Le Monastère Royal de Brou reproduit en Lego, avec 3.900 briques.
Le Monastère Royal de Brou reproduit en Lego, avec 3.900 briques. © Michel Pérès / Région Auvergne-Rhône-Alpes

De la Basilique de Fourvière à Lyon au Palais-de-l'Isle d'Annecy, en passant par les Thermes de Vichy, 14 monuments sont ainsi représentés. 
 
La basilique de Fourvière (Lyon) est l'un des gros succès de l'exposition.
La basilique de Fourvière (Lyon) est l'un des gros succès de l'exposition. © FTV
Le Palais Idéal du facteur Cheval était un réel défi à reproduire en Lego.
Le Palais Idéal du facteur Cheval était un réel défi à reproduire en Lego. © FTV
Le palais de l'Isle d'Annecy reproduit en Lego.
Le palais de l'Isle d'Annecy reproduit en Lego. © FTV
Saint-André portant sa croix, lui-aussi reproduit en Lego.
Saint-André portant sa croix, lui-aussi reproduit en Lego. © FTV

Pour Lina, une autre jeune en visite, "les heures d'assemblage pour les monter, c'est incoyable."

Elle connaît certains de ces sites, "mais même en les connaissant, c'est incroyable. Ça ressemble vraiment aux vraies choses. Même pour monter des petites choses en Lego il faut du temps, alors là pour des grandes choses comme ça..."

"C'est des artistes"

Les "grands" passent parfois autant de temps, voire plus, que les enfants à admirer ces créations.

"C'est des artistes qui ont fait ces constructions", lance un grand-père. Une maman, qui n'a jamais joué aux briques durant son enfance avoue être "d'autant plus impressionnée de voir le travail fourni, toutes ces petites briques patiemment imbriquées les unes aux autres. C'est vraiment fou parce qu'on arrive à les reconnaître d'un seul coup d'oeil. Tout y est jusqu'aux moindres détails."
  
Derrière ces maquettes, il y a la société Erc-Briques basée en région parisienne. Pour cette exposition, les petites et grandes mains ont eu besoin de 265.000 briques. 

Aucune pièce n'a été fabriquée spécialement, même pour le Palais idéal du facteur Cheval, si déroutant. Pour ceux qui connaissent à la fois le site touristique et les Lego, reproduire un tel monument était un vrai défi.

L'exposition est visible à Bourg-en-Bresse jusqu'au 14 mars 2021.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite culture patrimoine