Les députés “En Marche” redoutent l'amalgame avec un parti suisse

Le nouveau parti "Genève en Marche" fait-il de l'ombre à "La République En Marche"
Le nouveau parti "Genève en Marche" fait-il de l'ombre à "La République En Marche"

Une députée de l'Ain, une autre de Haute-Savoie et le député des Français de Suisse redoutent l'utilisation de l'appellation "En Marche" par le parti populiste d'Eric Stauffer. 

Par FG avec communiqué

"Nous appelons la population suisse à la plus grande vigilance!", lancent les députés LREM Olga Givernet, Marion Lenne et Joachim Son-Forget dans un communiqué. Ces élus français ont noté qu'à l'occasion de la campagne électorale pour les cantonales en Suisse, une liste "Genève En Marche" a été créée. On la sait notamment portée par Eric Stauffer, chantre de la préférence cantonale. Un populiste "à l'opposé des valeurs de progrès, d'émancipation et de bienveillance portées par notre mouvement La République en Marche", expliquent les parlementaires. 

Et d'ajouter: "Il a été fréquent, en France, que le slogan 'En Marche' soit repris par d'autres formations politiques ou candidats pour confondre les électeurs. Nous sommes aujourd'hui confrontés de nouveau à cette usurpation à l'international". 

"C'est avec respect et détachement que nous observons cette échéance électorale côté Suisse, et en même temps il nous semblait important de clarifier qu'aucun soutien de la part de notre mouvement n'a été donné à aucune des formations politiques ou listes candidates en Suisse".

Sur le même sujet

Portrait de Jules futur journaliste sportif

Les + Lus