FBBP01. Un centre de formation qui ne dit pas encore son nom

Malgré sa descente en National, le FBBP ne met pas ses projets de côté! Les joueurs de Bourg-Péronnas ont pris possession d'un nouveau centre d'entraînement. Il sert aussi aux jeunes en devenir. Le rêve des dirigeants, c'est d'en faire un centre de formation agréé, comme dans les grands clubs.
Les jeunes en "pré-formation" au FBBP01, des collégiens qui conjuguent foot et scolarité.
Les jeunes en "pré-formation" au FBBP01, des collégiens qui conjuguent foot et scolarité. © France 3
En quelques mois, le Stade municipal de Péronnas a bien changé. Ce jeudi 6 septembre, la nouvelle infrastructure a été inaugurée. L'occasion de découvrir un bâtiment de 600m² qui accueille désormais les vestiaires de l'équipe première, la salle de sport mais aussi les bureaux du club. Un club house de 145m² permet aussi d'accueillir public et partenaires. 

Sur le terrain d'honneur, l'herbe a cédé la place à une pelouse synthétique depuis plus longtemps et le terrain annexe a été agrandi.

Une opération qui aura coûté quelque 2,8 millions d'euros. Financièrement, le FBBP s'est pris par la main en débloquant 1 million, la Région, le Département et la Communauté d'Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse ont réglé le reste. 
 
Photo
Le centre d'entraînement de Péronnas.
Le centre d'entraînement de Péronnas. © France 3
 

La relégation relègue le centre de formation agréé


Malgré ces efforts pour devenir un club plus "crédible" sur la planète foot, ce nouveau centre d'entraînement n'abrite pas encore de centre de formation agréé. La relégation en National a, du coup, relégué le projet. L'agrément ministériel est tombé. Mais la volonté n'a pas disparu, bien au contraire. A Péronnas, le pôle formation existe déjà, il accueille des jeunes dès 14 ans, si l'on tient compte de la pré-formation. Le tout fonctionne comme un vrai centre. "Pour le légitimer à nouveau, il faut qu'on remonte en Ligue 2 et qu'on se maintienne une saison", détaille Vincent Poupon, le manager général.

Reportage Franck Grassaud et Eloïsa Patricio 
durée de la vidéo: 02 min 04
FBBP01, comme un centre de formation ©France 3

En attendant, la rentrée a sonné pour les apprentis footballeurs engagés dans cette formation avec "un grand F", dixit le manager. Il justifie ainsi une prise en charge plus large que dans certains centres, c'est à dire avant 17 ans. Chaque jour, l'emploi du temps est le même. Pour les collégiens, cours le matin, foot l'après-midi. Pour les lycéens, des plages matinales de foot sont aussi prévues.

Les plus jeunes, scolarisés au collège Saint-Joseph de Bourg-en-Bresse, doivent adopter un rythme, pas forcément évident. Ils cumulent deux vies. "Il y a une vie avec le collège et une vie avec le foot", décrit Axel Monnot, jeune recrue. Tous espèrent ainsi progresser rapidement et atteindre leur rêve: "Je voulais venir jouer ici et ça me réussit pour l'instant. J'espère que par la suite j'arriverai à atteindre un club plus haut", témoigne Déniz Yildiz, venu d'Oyonnax.

Ces efforts en faveur des jeunes sont évidemment importants pour l'avenir du club. Il s'agit de les fidéliser car, comme le dit le coach de l'équipe première, Damien Ott, "en France, soit on a de l'argent soit on a des jeunes recrues bien formées". Des recrues du cru qui doivent avoir un intérêt à rester. D'ailleurs, dans les rangs des pros cette année, quatre suivent un apprentissage dans les métiers du sport.    
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football bourg-en-bresse péronnas football sport