"Laurent Wauquiez entreprend une communication illégale" estime Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse

Le président du groupe socialiste Jean-François Debat a annoncé sur notre plateau sa volonté de saisir la Commission nationale des comptes de campagne. Il juge "illégale" la communication de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône Alpes. 

En décembre dernier, le maire PS de Bourg-en-Bresse (Ain) avait déjà attaqué Laurent Wauquiez sur la gestion des comptes de la région dédiés à la communication
En décembre dernier, le maire PS de Bourg-en-Bresse (Ain) avait déjà attaqué Laurent Wauquiez sur la gestion des comptes de la région dédiés à la communication © Vincent Isore/IP3/MAXPPP
Invité de "l'Entre-Deux" sur notre plateau, le maire socialiste de Bourg-en-Bresse (Ain) a dénoncé la communication mise en oeuvre par le président de la région Laurent Wauquiez (LR). Mis en cause par Jean-François Debat ? Les "dizaines de milliers de courriers" personnalisés envoyés aux habitants par la région. "Si ça, ce n'est pas de la campagne, qu'est-ce que c'est ?", s'est étouffé le maire.

La loi interdit en effet à une collectivité de mener des actions de propagande six mois avant une élection. Or, les prochaines régionales se tiennent en mars 2021. Moins de six mois donc, et un risque de sanction pour la région. 

Outre les courriers, le socialiste dénonce un "journal régional, qui paraît de plus en plus souvent, dans lequel Wauquiez est en première page". En effet, sur le site de la région, il est possible de voir Laurent Wauquiez deux fois en Une, dont une pleine page pour le magazine de février dernier. Le titrage du magazine, quant à lui, a doublé cette dernière année. 

Jean-François Debat a annoncé vouloir saisir la Commission nationale des comptes de campagne et qu'un dossier était en train d'être constitué. La séquence est à retrouver ci-dessous, sur le compte Twitter de notre journaliste Paul Satis. 
 
En décembre dernier, déjà, le groupe Socialiste et Démocrate de la région Auvergne-Rhône-Alpes interpellait Laurent Wauquiez sur son compte Twitter, l'accusant de manque d'exemplarité après l'achat par la région de "16 berlines noires flambant neuves".
 
Entre deux avec Jean-François Debat (intégrale)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région auvergne-rhône-alpes politique société polémique les républicains